Fodé Mansaré: "L’Etat peut donner des milliards au Hafia, mais il y a nous aussi…"

Guinée
Fodé Mansaré
Fodé Mansaré

CONAKRY-Alors que la polémique enfle en Guinée autour des primes accordées aux anciennes gloires du pays, l’ancien international guinéen Fodé Mansaré vient de briser le silence. L’ex attaquant trouve salutaire l’initiative du président Condé de penser surtout aux doyens du Hafia 77, mais il souhaite qu’elle soit élargie à toutes les générations. Entretien exclusif avec l'ex ailier gauche. 

 

AFRICAGUINEE.COM : la polémique enfle en Guinée depuis quelques jours autour des primes accordées par l’Etat aux anciennes gloires dans les domaines sportifs et culturels. Quelle est votre lecture de cette situation ? 

FODE MANSARE : A mon avis une reconnaissance de l’Etat pour les anciens qui ont fait pour ce pays est salutaire. Nous savons qu’on a des grands frères aussi qui ont tout fait  pour la Guinée. Donc je pense qu’une reconnaissance c’est à saluer. Parce que quand on joue pour son pays, on défend ses couleurs. On ne demande pas des milliards, mais il y a des gens ici qui n’ont pas été comme nous, qui n’ont pas eu la chance qu’on ait eue. Ici en Guinée il y a beaucoup de cas de décès de joueurs qui ne reçoivent pas d’aide. C’est pourquoi nous aussi on est en train de nous battre pour essayer de mettre en place quelque chose pour au moins pouvoir récompenser ces joueurs-là.

Aujourd’hui ce sont les anciens Hafia 77 qui sont les bénéficiaires de cette aide de l’Etat. Pensez-vous qu’on doit peut-être élargir cela aux autres comme votre génération, la génération Titi, Salam et autres ?

Oui. Personnellement je n’ai jamais connu le Hafia 77 quand ils jouaient. Mais tous les membres du Hafia 77 sont nos papas, nos tontons. Donc on ne peut pas comparer Hafia 77 à une autre génération ici, on ne peut pas. C’est incomparable. Tout ce qu’on peut faire pour Hafia ils n’ont qu’à faire, ce n’est pas un problème. Nous on se bat pour les gens qui n’ont pas eu la même chance que nous. Le Hafia c’est le Hafia. Si on peut donner des milliards au Hafia ils n’ont qu’à le faire, on ne peut pas refuser qu’on fasse du plaisir à Hafia, mais il y a nous aussi. Il y a des joueurs aussi après Hafia qui ont joué, qui ont fait la fierté de ce pays. Même nous on est encore bébé devant à certains joueurs. On demande juste la reconnaissance. Si on peut élargir pour aider d’autres joueurs, ça serait bien. Nous ne sommes pas là pour polémiquer non !

Lire aussi-Fodé Mansaré parle : ‘’Je dirais à mon fils de jouer pour la France si…’’

On s’est pas battu pour ce pays-là. Tout le monde sait ce qu’on a fait pour la Guinée. On a laissé nos clubs, on a laissé tomber tout, on a refusé d’aller à l’école pour le football-là. Donc je pense que si aujourd’hui nous sommes rentrés au pays, la moindre des choses qu’on puisse nous apporter, c'est la reconnaissance. D’ailleurs, on félicite le président Alpha Condé qui a eu cette initiative d’aider les anciennes gloires du football guinéen. On lui tire le chapeau par rapport à ça, mais il ne faut pas que d’autres pensent autrement. C’est l’union qui fait la force. Si vous avez aidé les autres du Hafia 77 il y a longtemps, alors il faut aider aussi les autres qui ont fait à leur tour. Même s’ils n’ont pas fait comme Hafia, quand même ils ont mouillé le maillot. Je pense que c’est important. Si on continue à faire ça, les autres qui vont venir dernière nous aussi, vont avoir le courage pour dire que la Guinée est un pays de reconnaissance. Donc ils vont se battre pour avoir la même reconnaissance.

Selon vous faut-il penser à tout le monde ou bien faut-il sélectionner certains qui n’ont pas la chance comme un Fodé Mansaré, comme Titi qui ont  joué dans des grands clubs européens, qui gèrent des centres de formations ? 

Je pense qu’il faut penser à tout le monde. Comme AKB l’a dit, c’est dans l’ensemble. Nous on a joué, on a pu gérer un peu, mais cela ne veut pas dire si on me donne quelque chose, je ne vais pas prendre. Non ! On va le prendre. On a de la famille, on des enfants.  Mais c’est à nous de voir ce qu’on va faire avec cet argent. Cinq millions pour un joueur, je pense que l’Etat peut faire ça. Juste pour une reconnaissance.

Qu’est-ce que cinq millions de francs guinéens (moins de 500 euros) peut apporter concrètement à un Fodé Mansaré ? 

On n’est pas à 5 millions près. Si on me donne les cinq millions, je vais les prendre. Je ne refuserais pas. C’est à moi maintenant de décider qu’est-ce que je vais faire de cet argent. Quand jouait, on se donnait à fond et quand on se bloquait dans des hôtels, moi je payais l’hôtel. Ce n’est pas la Guinée qui me donnait l’argent-là. Je prenais dans ma poche pour payer l’hôtel. Quand par exemple il fallait appeler les joueurs, nos amis, quand on venait en sélection, j’avais fait ce que je devrais faire. Je les motivais pour venir en sélection. On achetait nos billets. A un moment donné j’achetais mes billets pour venir en sélection, ce n’est pas la Guinée qui m’avait donné ça, je l’avais fait par patriotisme, parce que j’aime mon pays. Il y a de ces trucs qu’on n’a pas envie de dire pour ne pas polémiquer. Donc tout ce qu’on cherche aujourd’hui c’est nos droits.

Vous vous attendez à un retour de l’ascenseur ?

Tout ce qu’on demande à la Guinée, c’est la reconnaissance.

 

Entretien réalisé par Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Lundi 08 juin 2020 à 12:46