Des milliers de maliens dans les rues de Bamako pour demander la démission d’IBK

Afrique

BAMAKO-Des milliers de maliens ont manifesté ce vendredi 5 juin 2020, à Bamako pour demander la démission d’Ibrahim Boubacar Keita (IBK) réélu pour un second quinquennat il y a juste deux ans, lors d’une présidentielle contestée par son challenger Soumaila Cissé kidnappé il y a deux mois à la veille des législatives.

A l’appel de la coordination des mouvements, associations et sympathisants de l’imam Mohamoud Dicko (CMAS), un puissant leader religieux ainsi que d’autres mouvements, des dizaines de milliers de Bamakois se sont réunis à la place de l’Indépendance pour une manifestation d’une ampleur inédite dont le but était de demander la démission d’IBK.

Les maliens ont bravé la peur d’attraper le Coronavirus qui frappe le pays pour exprimer leur désapprobation face à la façon dont le pays est géré. Les organisateurs de cette manifestation dénoncent une gestion catastrophique et prédatrice de la crise multidimensionnelle qui secoue le pays. Ils fustigent également  des atteintes graves à la souveraineté et à l’intégrité territoriale avec une armée laissée à l’abandon, la remise en cause des valeurs et principes de la République, les droits et libertés individuels et collectifs en péril.

Le Mali  fait face à une crise sécuritaire multiforme depuis 2012. Les insurrections indépendantistes et dijhadistes ont fragilisé le pays, notamment dans le nord. Des violences intercommunautaires qui ont fait des milliers de déplacés et de morts a davantage détérioré le climat sécuritaire dans le pays. Depuis 2013, une force militaire onusienne est présente dans le pays, notamment dans le nord.

Africaginee.com

Créé le Vendredi 05 juin 2020 à 19:10