Abdel Kader Yombounaud, DGA de l'aéroport de Conakry: "Les chinois qui sont arrivés ont été testés..."

Guinée

CONAKRY-En pleine pandémie mondiale de Coronavirus, près de deux cents ressortissants chinois ont débarqué ce mercredi 20 mai 2020 à l’aéroport international Conakry-Gbessia. 

Alors que des milliers de guinéens sont bloqués, la plus part sans assistance à l’étranger, les autorités guinéennes ont trouvé moyen d’autoriser près de 200 chinois à rentrer sur le territoire Guinéen pendant qu’officiellement, l’aéroport de Conakry est fermé aux vols commerciaux. La seule exception accordée concerne les vols humanitaires.

Interrogé par Africaguinee.com, un responsable de l’aéroport a confié qu’ils sont en tout 170 chinois venus pour travailler dans les mines guinéennes.

« Ils ont été accueillis après une autorisation du gouvernement. Ils sont venus dans un cadre purement économique pour travailler dans les mines de Kérouané et Kankan. Ils ont tous les documents et ils ont respecté toutes les procédures sanitaires. Ils ont été testés et ils seront placés en quarantaine pendant 14 jours », a confié Abdel Kader Yombounaud, le DGA de la société de gestion de l’aéroport de Conakry.

Certains  y voient un « deux poids deux mesures » de la part du gouvernement qui reste inerte face à la détresse des guinéens coincés à l’extérieur, d’autres dénoncent tout simplement un ‘’mépris’’. « Faute d’autorisation de rentrer sur le territoire guinéen, plusieurs commerçantes sont bloquées au Sénégal,  200 chinois sont accueillis pour soi-disant travailler dans projets de chemins de fer (…) ce qui prouve le mépris de nos gouvernants face au sort du guinéen », dénonce Mohamed Chérif Abdallah, président du GOHA.

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

 

Créé le Jeudi 21 mai 2020 à 15:48

TAGS