Guinée : pourquoi les délestages électriques ont repris ? 


Guinée

CONAKRY- Qu’est-ce qui est à l’origine des nombreux délestages électriques à Conakry et dans certaines villes de l’intérieur du pays ? Alors que beaucoup de citoyens voyaient les coupures d’électricité comme un lointain souvenir à cause notamment du lancement des turbines du barrage Kaleta, et la mise en réseau de la centrale flottante turque, le phénomène de rotation pour la fourniture de courant a repris à Conakry et dans certaines villes de l’intérieur du pays. 

La société « Electricité De Guinée » n’a pour l’instant fait aucune communication pour expliquer les raisons de ces délestages. Cependant, des sources proches du Département de l’Énergie ont confié à révélé à notre rédaction les causes de ces nombreuses coupures. 

« Vous avez premièrement un des groupes de Garafiri qui est indisponible depuis quelques jours. Il est en entretien. Ces travaux d’entretien devaient être réalisés depuis longtemps. Mais à cause du besoin accru d’énergie, le groupe est resté fonctionnel. Deuxièmement, vous avez un des groupes de Kaloum (Tombo, Ndlr) qui n’est pas opérationnel », a expliqué à notre rédaction notre source.

Notre rédaction a appris également que plusieurs câbles ont été « volontairement » sectionnés par des individus non identifiés entre le Palais du Peuple et l’ENAM (École nationale des arts et métiers). Cet acte a plongé de nombreux ménages dans l’obscurité. Les quartiers Coleah et Bonfi sont particulièrement impactés par cette panne. 

Contrairement aux rumeurs qui circulaient à Conakry, la centrale flottante turque est toujours au port. Une bonne partie de l’énergie injectée dans le réseau est fournie par cette centrale. 

A en croire d’autres sources, le contrat qui lie l’Etat guinéen à la société « GDE » n’a également pas été renouvelé par le Ministère de l’Energie. Ce contrat est arrivé à termee le 30 avril dernier. 

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Dimanche 03 mai 2020 à 15:55

TAGS