Guinée : Une sérieuse menace plane sur la présidentielle de 2020…

Guinée

DAKARA-La pandémie de Covid-19 pourrait avoir de graves répercussions sur les processus électoraux à forts enjeux prévus pour la fin de l'année, en particulier les élections présidentielles. 

L’alerte vient d’être donnée par Mohamed Ibn Chambas, le Chef du Bureau des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel, alors que des élections présidentielles sont prévues dans six mois dans plusieurs pays de la région dont la  Guinée qui vient se doter d’une nouvelle constitution qui pourrait permettre au président Alpha Condé de briguer un troisième mandat. 

Le diplomate onusien a fait cet avertissement lors d’une réunion virtuelle de haut niveau dont l’objectif était de discuter sur l'impact du COVID-19 en Afrique de l’Ouest et les moyens à mettre en œuvre pour soutenir les efforts nationaux et régionaux visant à combler les déficits de financement critiques dus à la pandémie. 

Lors de son intervention, le Représentant spécial, M. Ibn Chambas, a déclaré que la pandémie pourrait avoir de graves répercussions sur les processus électoraux à forts enjeux prévus pour la fin de l'année, en particulier les élections présidentielles au Burkina Faso, en Côte d'Ivoire, au Ghana, en Guinée et au Niger. "Il est nécessaire de déployer des efforts concertés pour garantir un consensus sur les effets du COVID-19 sur le processus électoral", a-t-il averti.

 « La continuité des activités des gouvernements de l'Afrique de l'Ouest et du Sahel est un domaine clé que nous devons soutenir, tout comme celui concernant la santé et les autres domaines qui aident à renforcer la paix et la stabilité », a déclaré M. Ibn Chambas.

A suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le Jeudi 30 avril 2020 à 18:36