Fermeture des mosquées :"Même à la Mecque tout le monde prie chez soi…"

Fermeture des lieux de culte en Guinée

CONAKRY-Le secrétariat général aux affaires religieuses vient d’apporter des précisions sur la décision relative à la fermeture des lieux de cultes (Mosquées et Eglises).

Aly Jamal Bangoura soutient que cette mesure est conforme aux principes religieux. Le secrétaire général des affaires religieuses a rappelé aux fidèles que ce genre de mesures ne date pas d’aujourd’hui. Selon lui, elles ont également été prises au temps du Prophète Muhammad PSL.

« Ces dispositions sont conformes aux principes religieux. Parce que le Prophète Muhammad PSL nous a enseigné que si une épidémie est déclarée dans une localité, les habitants de cette localité doivent rester sur place. C’est-à-dire interdire toute sortie ou entrée des citoyens dans la localité où l’épidémie a été déclarée. Donc, ce sont ces dispositions que nos autorités viennent de prendre », a expliqué le secrétariat général aux affaires religieuses.

Que chacun prie chez soi

Aly Jamal Bangoura invite les fidèles musulmans à respecter scrupuleusement ces dispositions pour lutter contre le COVID-19.

« Nous exhortons les fidèles de se conformer aux dispositions prises par nos autorités. Dans les autres pays, comme en Arabie Saoudite, il n’y a pas de prière de vendredi à la grande Mosquée de la Kaaba et la grande Mosquée de Médine, tout le monde prie chez soi. Cette fermeture des mosquées ne date d’aujourd’hui, au temps du Prophète Muhammad PSL, il y avait eu un jour de grandes pluies. Et le Prophète Muhammad PSL a demandé au muézin (Salli Bilaly) ce jour de dire aux fidèles musulmans que chacun prie chez soi. Donc en tant que chefs religieux, nous exhortons tous les fidèles religieux de se conformer aux dispositions mises en place par le Président de la République », a vivement interpellé Aly Jamal Bangoura.

La prière n’est pas interdite

La fermeture des lieux de cultes (Mosquées et Eglises) ne veut pas dire que la prière est interdite en Guinée, précise un religieux. « Pour protéger les citoyens contre le Coronavirus, le secrétariat des affaires religieuses va appliquer la mesure prise par le Président de la République relative à la fermeture de toutes les mosquées sur le territoire national pour éviter le regroupement. Mais cela ne veut pas dire que la prière est interdite. Il ne faut pas confondre la fermeture des mosquées et l’interdiction de la prière, le Président de la République n’a jamais interdit la prière, le secrétariat aux affaires religieuses n’a jamais aussi interdit la prière, ce qui est interdit c’est le regroupement des fidèles dans les Mosquées et dans les Eglises. Désormais, toutes les prières qu’on faisait dans les Mosquées et Eglises sont interdites jusqu’à nouvel ordre, que chaque fidèle musulman et chrétien reste chez soi et prie à la maison. Les cérémonies religieuses qui vont regrouper plus de 20 personnes aussi sont interdites, les cérémonies traditionnelles (mariages, baptêmes, les réunions…) sont également interdites », indique El hadj Alhassane Fofana.

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 666 134 023

Créé le Samedi 28 mars 2020 à 2:44