Conakry: une "espionne" envoyée par "Fabou et Bafoé" arrêtée par le FNDC

Lutte contre le changement constitutionnel
Amy Traoré
Amy Traoré

 CONAKRY-Le Front National pour la Défense de la Constitution a mis aux arrêts ce mercredi 25 mars 2020, une espionne envoyée par la police. Amy Traoré est passée aux aveux après son arrestation.

«  Je suis ici en mission de mes chefs Fabou Camara et Général Bafoé. Je suis là pour prendre des renseignements sur tout. Je travaille à la DPJ précisément à l’OPROGEM. Ce n’est pas ma première fois d’espionner le FNDC, la première fois c’était à Kipé mais je n’ai pas filé un leader du FNDC d’abord. Je ne fais pas des enregistrements ni des vidéos mais j’observe et je rends compte. Je suis stagiaire débutante à la DPJ, je suis agent de police.

Tout ce que je demande à l’endroit des leaders du FNDC, c’est le pardon rien de plus. Je ne savais pas que les renseignements  je remonte sont en train de causer des pertes en vie humaine. Mais je l’ai su maintenant. Le message que j’envoie à l’endroit de tous ceux qui sont en train de faire ce travail d’espionnage, c’est de faire attention.

J'aurais été  lynchée ou brulée vive avec ce boulot mais heureusement je remercie tous ceux qui m’ont sauvé. Les membres du FNDC surtout les militants des partis politiques et précisément Baïlo (Baïlo Barry Destin en Main) qui est venu mettre sa vie en danger pour me sauver, je le remercie infiniment.  On ne me paye pas, je suis stagiaire débutante. Je suis en mission de mes chefs », a déclaré Amy Traoré. 

 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

 

 

Créé le Mercredi 25 mars 2020 à 17:19