Mamadi Touré : « Ce que j’ai dit au Président de la Commission de la CEDEAO… »

Guinée
Mamadi Touré ministre des affaires étrangères
Mamadi Touré ministre des affaires étrangères

CONAKRY- La Communauté internationale va t-elle s’opposer à la tenue du référendum constitutionnel en Guinée le 22 mars prochain ? Le Ministre d’Etat chargé des Affaires Étrangères de la Guinée qui a reçu ce mardi 17 mars 2020 le Président de la Commission de la CEDEAO, a apporté des précisions sur la visite à Conakry de Jean Claude Kassi BROU.

Mamadi Touré qui s’est confié à un journaliste d’Africaguinee.com a démenti l’information selon laquelle la CEDEAO a demandé un report des élections législatives prévues le dimanche 22 mars prochain. 

« Nous ne sommes pas au courant de ça. Il (Le Président de la Commission de la CEDEAO, Ndlr) n’a rien demandé », a précisé le Chef de le Diplomatie guinéenne.

Selon le Ministre guinéen des Affaires Étrangères, le Président de la Commission de la CEDEAO et lui ont plutôt parlé du processus électoral en cours dans le pays.

« On a parlé de tout le processus, du travail qu’ils ont fait, de la validation par les experts du travail qui a été fait par la CENI (Commission électorale nationale indépendante, Ndlr), notamment la suppression des 2.438.000. Je l’ai remercié d’avoir accepté de garder les experts ici pour suivre le travail de la CENI et valider après. Je l’ai remercié pour l’accompagnement de la CEDEAO », a confié le Ministre Mamadi Touré qui a balayé d’un revers de la main toute idée d’un report du référendum constitutionnel prévu ce dimanche 22 mars 2020.

Le Front national pour la défense de la constitution promet d’empêcher la tenue de ce double scrutin législatif et référendaire. Les opposants au projet de référendum constitutionnel ont appelé ce mardi 17 mars à une « mobilisation historique » du peuple de Guinée les 21 et 22 mars prochain pour empêcher la tenue du scrutin.

Une mission des Chefs d’Etat de la CEDEAO était attendue ce mardi 17 mars 2020 à Conakry. Elle a été annulée à la dernière minute à cause du Covid-19 selon certaines sources diplomatiques. 
« On n’a pas parlé des raisons de l’annulation de la mission des Chefs d’Etat de la CEDEAO », a souligné le Ministre Touré qui annonce avoir fait une demande pour l’envoie d’une mission d’observateurs de la CEDEAO en prélude au double scrutin législatif et référendaire prévu le dimanche 22 mars 2020.

 

SOUARE Mamadou Hassimiou

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 11

Créé le Mardi 17 mars 2020 à 15:44

TAGS