Guinée : pourquoi le journaliste français a été « reconduit à la frontière » ?

Guinée

CONAKRY- Le Ministère de la Sécurité vient de lever un coin du voile sur les circonstances de l’arrestation à Conakry du journaliste français Thomas Dietrich. 

Le Département de la Sécurité et de la Protection civile dit avoir « reconduit à la frontière » notre confrère après l’annulation de son accréditation par la Haute Autorité de la Communication.

Merci de lire ci-dessous le communiqué du Ministère de la Sécurité…

 

Le Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile, prenant acte de l’annulation ce vendredi 6 mars 2020 de l’accréditation donnée à Monsieur Thomas Dietrich et des agissements de ce dernier sur le territoire guinéen a procédé à sa reconduite à la frontière. 

Monsieur Thomas Pierre Dietrich, arrivé le 05 février 2020 avait obtenu une accréditation pour couvrir les élections législatives et le référendum du 1er mars 2020. 

Il a été cependant constaté qu’au lieu de se limiter au contenu de cette accréditation, l’intéressé s’est livré à des activités incompatibles avec sa mission d’une part et s’est immiscé dans les activités politiques internes susceptibles de porter atteinte à l’ordre public d’autre part. 

Monsieur Dietrich a par ailleurs fait l’objet des mêmes procédures d’expulsion dans au moins trois autres pays africains. 

Au regard de tous ces motifs Il a donc été décidé d’annuler son visa d’entrée et de l’éloigner du territoire guinéen. 

Il est à préciser qu’à date plus d’une dizaine d’accréditations ont été délivrées à des journalistes étrangers qui exercent actuellement en toute liberté et dans le strict respect des lois guinéennes.

annulation-accreditation-dietrich.jpgAfricaguinee.com

 
Créé le Vendredi 06 mars 2020 à 23:37