Éducation : Zeinab Camara octroie 20 millions pour la rénovation du collège de Mankountan (S/P Boffa)

Campagne électorale

Madame Zeinab Camara a été l'invitée spéciale au cours de la cérémonie de dîner gala organisée par le Rotary Club Doyen de Conakry. L'objet de la rencontre tenue à l'hôtel Sheraton samedi 8 février 2020 était de faire le compte-rendu de la campagne de collecte de fonds pour la rénovation du collège de Mankountan. 

La cérémonie a été rehaussée par la présence des cadres de l'Etat, des artistes et fonctionnaires du secteur privé. Ce club humanitaire a présenté ses oeuvres caritatives effectuées en 2019 et celles en cours de réalisation en 2020. Parmi elles, la rénovation du collège de Mankountan. 

Selon les membres du Rotary, les fonds collectés serviront à la rénovation de ce collège. Cette action vise à promouvoir une éducation de qualité dans cette zone. 

En effet, Mankoutan est une sous-préfecture de Boffa possédant un établissement qui n'a bénéficié d'aucune rénovation depuis trois ans. Pour permettre aux élèves d'étudier dans un établissement luxe et moderne, la candidate du RPG au scrutin uninominal de Boffa a mis la main à la poche pour offrir 20 millions GNF en guise d'assistance à Rotary club pour procéder à la rénovation du bâtiment. 

En investissant ce montant pour la réalisation de cette école, Zeinab Camara a dit vouloir relever le défi, celui de faire de l'éducation une priorité en Guinée et à Mankountan en particulier.

"Avec la rénovation du collège de Mankountan, les membres de Rotary club auront contribué non seulement à diminuer le taux d'abandon scolaire dans notre préfecture. Également, améliorer le taux de scolarisation de nos jeunes filles dans la région", a-t-elle reconnu.

img-20200210-wa0000.jpg

Le mariage précoce des jeunes filles à Boffa est aussi une préoccupation pour madame Zeinab Camara. Ceci dit, elle compte s'investir corps et âme pour que le fléau soit rompu dans la préfecture de Boffa. Elle croit que la rénovation de cette école permettra d'éradiquer cette pratique. 

"Nous voulons les accompagner pour trouver aussi les personnes de bonne volonté, rassurer les autorités pour qu'elles puissent les aider à la rénovation de ce collège. Et nous pensons aussi que d'autres pourront suivre non seulement à Mankountan mais aussi dans d'autres Sous-préfecture de Boffa pour que nous puissions qualifier le système éducatif et avoir des jeunes guinéens éduqués, instruits et qualifiées qui pourront relever les défis de développement dans notre pays", s'engage-t-elle. 

 

La cellule de communication

Créé le Lundi 10 Février 2020 à 14:52