Télécommunications: L’ARPT et LTA signe l’acte d’adhésion du Liberia au Free Roaming

Télécommunications
Cherif Antikou, Directeur Général de l’ARPT et Ivan Brown président du Liberia Telecommunication Authority (LTA)
Cherif Antikou, Directeur Général de l’ARPT et Ivan Brown président du Liberia Telecommunication Authority (LTA)

CONAKRY-Dans le but de réduire le coût de l’itinérance et de permettre une meilleure intégration des populations de la sous-région Ouest Africaine dans le domaine des Télécommunications, l’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications(ARPT) et le Liberia Telecommunication Authority (LTA), ont signé ce vendredi 07 février 2020, l’acte d’adhésion du Liberia au Free Roaming.

Cette cérémonie de signature a connu la présence de plusieurs cadres de l’ARPT  et notamment de la délégation du Liberia et de la Sierra-Leone. Ce projet du Free Roaming, qui a commencé en janvier 2016 est déjà effectif  dans huit pays de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), dont  la Guinée, le Sénégal, le Mali, le Benin, la Sierra-Leone, la Côte-d’Ivoire, le Burkina-Faso, le Togo, le Liberia.

Cherif Antikou, Directeur Général de l’ARPT, dans son briefing a rappelé que cette décision d’intégration a été tangible  grâce aux  chefs d’Etats de la Sous-région. Selon le directeur General de l’ARPT, il s’agit de promouvoir l’inclusion économique et le développement de ces pays.

‘’ Ce résultat a prouvé que cela avait un impact économique et de développement pour les populations de nos différents pays.Cette décision de nos chefs d’Etats a permis aux régulateurs de se rencontrer à Abidjan en 2016 pour signer un acte qui permettrait d’avoir les principes de base du Free-roaming en Afrique de l’Ouest. Depuis Mars 2017, huit pays ont adhéré à cette disposition. Le premier objectif de ce free roaming, c’est la réduction du coût de l’itinérance, c’est-à-dire le coût du roaming entre  nos pays et aussi à long terme de garder le trafic africain au niveau de notre continent’’ a indiqué Antikou Cherif.

Selon lui, ce projet est une véritable intégration africaine avec les TICs dans l’objectif majeur  d’avoir un seul réseau unique pour l’Afrique.

‘’ C’est vraiment possible et c’est pour cela d’ailleurs que la Guinée y croit. Aujourd’hui le Liberia se joint à nous autres pour faire neuf pays sur quinze et qui représentent une population de cent millions de personnes et qui vont bénéficier de ce projet’’ a-t-il rappelé, avant de se féliciter de l’adhésion du Liberia  à ce projet.

‘’ La Guinée coordonne cette activité au niveau de la CEDEAO et j’espère que dans deux mois je serais au Liberia pour lancer le Free-roaming’’ a annoncé Cherif Antikou, Directeur Général de l’ARPT.

Ivan Brown président du Liberia Telecommunication Authority (LTA), se félicite de cette signature qui marque un grand pas dans l’intégration des pays de l’Afrique de l’Ouest. Pour lui, le Liberia membre à part entière de la CEDEAO, doit être en synchronisation avec les autres pays Etats membres de cette partie de l’Afrique.

‘’ Etre à conakry n’est que la manifestation de la volonté de pouvoir respecter les engagements de tous les Etats membres de la CEDEAO. Il est obligatoire que tous les pays de nos sous régions puissent adhérer à ce projet. Comme on le dit il n’est jamais trop tard pour mieux faire, aujourd’hui nous sommes neuvième sur quinze et nous espérons que d’autres pays nous emboiterons le pas’’ a souligné Ivan Brown président du Liberia Telecommunication Authority (LTA).

Dans ses explications, Antikou Cherif indique que les 300 premières minutes de réception d’appel sont gratuites. Pour lui, lorsque vous êtes dans ces zones précitées, vous téléphonez comme si vous êtes résidents de ces pays.

‘’ Si vous allez au Sénégal et que vous appelez un numéro sénégalais à partir de la Guinée, c’est un tarif local qui vous est appliqué. Auparavant c’était plus cher puisque vous étiez facturé  à 25000 gnf ce qui n’est plus le cas maintenant puisque c’est 2000 gnf parce que vous êtes en train de vous comporter comme un sénégalais. En réception vous payez 3000 gnf mais vous ne payez rien pour les 300 premières minutes’’ a expliqué le Directeur Général.

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 13

Créé le Samedi 08 Février 2020 à 9:46

TAGS