Mory Sangaré: "Est-ce que c'est en brûlant Labé à 400km de Conakry que l’avis du Président va changer? "

Politique
Mory Sangaré, ministre de l'Education Nationale
Mory Sangaré, ministre de l'Education Nationale

MAMOU-En tournée à l’intérieur du pays depuis quelques jours, le ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation, a averti les responsables de l’éducation et les enseignants. Appelant à une prise de conscience, Mory Sangaré a s’est évertué à demander aux enseignants de Mamou de voter pour le candidat du RPG arc en ciel Bantama Sow. Il avertit que ce n’est pas en brûlant des pneus à mille lieues de Conakry qui fera changer d’avis le Président Alpha Condé.

 « Vous allez attendre 5 ans pour avoir une opposition parlementaire? Il faut arrêter ! Ils ne comprennent rien. (…) tant que nous serons ensemble nous allons gagner. Eux ils créent toujours des problèmes pour ne pas gagner. Certains parmi vous continuent encore à les suivre. Mr Bantama Sow est candidat ici, votez pour lui. Partout où il y a l’intérêt de Mamou, il est là-bas. Il se bat pour l’obtenir. Suivez celui ci au moins, au lieu de suivre des personnes qui ne savent même pas ce qu’elles veulent. Est-ce que c’est en brûlant Labé située à 400km de Conakry que l’avis du président ou du gouvernement va changer? Il y a des gens qui marchent tous les jours à quelques mètres de Sekhoutoureya, ça ne change pas. Disons-nous la vérité. C’est des gens qui se sont entendus pour ne pas avoir le pouvoir, donc de semer seulement la pagaille.

Sinon tout ce que je viens de dire là, ils ne devraient pas laisser ça derrière et dire qu’ils n’iront pas aux élections. Ce qui est clair, moi je compte sur vous. Je sais que vous êtes intelligents, je sais que vous savez analyser les choses, je sais que vous n’aimez pas la honte. Abandonnez ça, pour ce qui sont avec eux, venez avec nous, votez pour Bantama. Si vous le faites, vous l’aurez fait pour Mamou. C’est ce que tout le monde attend de Mamou », a déclaré Mory Sangaré devant des enseignants de Mamou alors que pendant ce temps, plusieurs enseignants de Mamou n’ont pas reçu leurs salaires du mois de janvier.

 

Habib Samaké

Correspondant régional

d’Africaguinee.com à Mamou

Créé le Vendredi 07 Février 2020 à 15:53