Primes des députés : Kory Kondiano fait des "confidences" sur Cellou et Sidya…

Assemblée Nationale
Claude Kory Kondiano et Cellou Dalein Diallo
Claude Kory Kondiano et Cellou Dalein Diallo

CONAKRY-Le président de l’Assemblée nationale s’est exprimé sur l’affaire de détournement des primes des députés de l’opposition. Ce lundi 03 février, Claude Kory Kondiano a répondu à ses détracteurs, tout en dénonçant l’attitude des anciens premiers ministres Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré.

 « Ce sont les députés (de l’opposition, ndlr) qui ont inventé cette histoire en disant que le budget de l’Assemblée Nationale est géré par trois têtes de pipes que sont Damaro, le questeur et puis le Président de l’Assemblée Nationale qu’on accuse de détournement. Ce sont les députés qui ont initié cette désinformation pour aller jusqu’à s’attaquer à une pratique qui est constatée à travers le monde. C’est le fond relatif au fond de souveraineté. Les députés ont mis tout ça à la place publique », a fustigé Kory Kondiano avant de revenir sur les raisons du non-paiement des primes des députés de l’opposition.

Raisons du non payement des  primes des députés de l’opposition….

«  Lorsqu’ils ont décidé pour une énième fois de ne pas siéger, on s’est retrouvé au bureau. Nous avons décidé qu’il fallait les inviter à venir. On a dit il faut les adresser une correspondance. J’ai écrit à tous les présidents des groupes parlementaires dont les agents avaient boudé la session. J’ai écrit une deuxième lettre pour les supplier de revenir parce qu’il ne faut pas qu’ils confondent la politique et nos mandats (…)  Cette deuxième lettre est restée sans réponse.

J’ai pris l’initiative d’appeler les présidents de ces partis-là. J’ai appelé Sidya, il m’a pris au téléphone. J’ai dit Sidya, il faut faire revenir tes collègues pour que nous travaillions ensemble. Il dit on vient d’arrêter l’un de nous. Faites tout pour qu’on le libère. J’ai dit, moi je ne suis pas dans la politique. Je t’invite à transmettre mon message à tes collègues pour venir travailler afin de répondre au souci de nos mandants et produire des textes dignes de ce nom qui aillent dans le sens de leurs intérêts. 

Après j’ai appelé Dalein, son téléphone a sonné plusieurs fois. Je suis très patient quand je tiens à quelque chose. J’ai tout fait Dalein ne m’a pas répondu. Je ne sais pas à quelle occasion, un jour il m’appelle : Monsieur le président je vous assure que ce n’est pas mon éducation, je n’ai pas cette éducation-là.  Je n’ai pas vu votre appelle. Je dis Dalein arrête. Quand on compose le numéro de quelqu’un, ça sonne l’ordinaire indique que tu as un appel en absence et je m’attendais à ce que tu m’appelles. Il dit non je n’ai pas vu. Voilà ce qui s’est passé », a martelé Claude Kory Kondiano.

 

Bah Aissatou

Pour Africaguinee.com

Tél : (00224) 655 31 11 14

Créé le Mardi 04 Février 2020 à 12:39