Fria : le programme écologique de Rusal/Friguia apprécié par le ministre d’Etat Oyé Guilavogui

Envionnement

A l’occasion d’une visite qu’il a effectuée hier lundi 3 février 2020 à Fria, le ministre d’Etat, ministre de l’Environnement, Eaux et Forêts, Oyé Guilavogui, a salué les efforts fournis par la société Rusal/Friguia pour ses efforts dans le respect des normes environnementales. C’était en présence du chef de la Représentation de Rusal en Guinée, Alexandre Brégadzé, des autorités préfectorales et communales de Fria ainsi que des nombreux cadres du département de l’Environnement et du Fond Mondial de l’Environnement (FEM)

En juin 2018 l’usine Friguia S.A. a été lancée avec succès. Le coût total des dépenses de réhabilitation de l’usine s’est élevée à 125 millions USD, 5% de ce montant (6,25 millions USD) ont été destinés aux activités environnementales. Plus de 1500 unités d’équipements de production ont été remise en état, 144 kilomètres du chemin de fer sont réparés, les chaudières N° 1 et N° 2 ont subi une réparation capitale avec la mise en service de la chaudière N° 4 équipée du système automatique de contrôle moderne.

L’installation d'un nouveau générateur de vapeur N° 1 de la marque «BONO ENERGIA» avec un brûleur moderne de «SAACKE». Les générateurs de vapeur N° 2, 3 sont également équipés de brûleurs de ce type.Les activités ont permis d'améliorer significativement la qualité de la combustion du carburant et de réduire la concentration de monoxyde de carbone (CO) dans les gaz d’échappement en dessous des valeurs réglementaires. Récemment la Société a investi encore un montant d’Un million de dollar américain pour le respect des normes écologiques.

Pour les responsables de Rusal/Friguia, les activités environnementales ne sont pas seulement pour l’usine mais, c’est aussi pour les populations de Fria. C’est pourquoi d’ailleurs, ils ont procédé au reboisement des zones impactées, à la réduction de la poussière produite par l’usine, désormais Rusal / Friguia n’utilise plus de dynamitage une technologie moderne d’extraction de la bauxite est utilisée. Dans ce programme environnemental de Rusal figure également le contrôle des réseaux souterrains, entre autres.  En plus, la société RUSAL réalise en Guinée un ensemble de programmes sociaux qui ont amélioré de manière importante, la qualité de vie de la population locale.

Après la lecture dudit document, la délégation ministérielle a été invité à effectuer une visite guidée des installations de l’usine.  Histoire de bien cerner ce qui a été fait ou qui est en train d’être fait par la société. Dans cette tournée à l’intérieur de l’usine, le ministre Oyé Guilavogui a visité le groupe énergétique et la station de traitement des eaux. Des endroits équipés de matériels de dernière génération pour la desserte en eau et électricité pour le fonctionnement normal de l’usine et pour les populations de Fria.

Après son constat, le ministre Oyé Guilavogui, s’est dit impressionneé par la qualité du travail abattu pour prendre en compte l’aspect environnemental par l’usine. « Globalement je suis très, très satisfait je connais cette usine depuis ma jeunesse, aujourd’hui je constate que beaucoup de changement ont été opérés par Rusal, je suis également impressionné par la fourniture d’eau, on s'est rendu compte de la réalité. Donc, je félicite et j'encourage les responsables de Rusal   je suis très satisfait de cette usine Friguia », a-t-il dit. 

image005.jpg

De son côté, le chef de la représentation de Rusal en Guinée, Alexandre Brégadzé, a insisté sur la qualité des relations entre sa compagnie et la Guinée. « Nous sommes les partenaires sociaux avec la Guinée en général. De nos jours, on ne fait pas seulement la restauration de l'usine , mais il y a aussi sa modernisation. Il y a eu beaucoup d'améliorations en matière d'équipements », a-t-il également mentionné. 

Il faut noter que la visite a été clôturée par une cérémonie de remise d’importants dons de matériels et équipements par Rusal/Friguia. Ce don est destiné à une trentaine de groupements féminins des communes rurales de Baguinet, de Banguigny, de Tormelin et de la commune urbaine. Ces équipements sont essentiellement composés des outils pour la saponification, la teinture et la culture maraichère.

Une occasion mise à profit par madame la préfète de Fria, Gnalen Condé, pour remercier les responsables de Rusal/Friguia qui, selon elle, œuvrent non seulement dans le sens de la réduction de la pollution dans la ville mais qui appuient également des nombreux groupements exerçants des activités génératrices de revenus.

Créé le Mardi 04 Février 2020 à 19:15

TAGS