Coronavirus : les explications de Dr Sakoba Keita sur le cas suspect...

Coronavirus
Dr Sakoba Keita, directeur de l'agence nationale de la sécurité sanitaire
Dr Sakoba Keita, directeur de l'agence nationale de la sécurité sanitaire

CONAKRY- L’Agence  Nationale de Sécurité Sanitaire vient de fournir des explications sur le cas suspect du Coronavirus signalé en Guinée. Dr Sakoba Keita, le directeur de cette agence a expliqué que le cas suspect est un jeune mécanicien bangladais de 22 ans. Il a fait un déplacement au Sénégal le 31 janvier dans le but de dépanner un engin. Dans le vol du retour, il a commencé à faire la fièvre et la toux.

Le Directeur général de l’ANSS assure que  toutes les dispositions sont prises et que des échantillons des prélèvements effectués ont été acheminés à  Kindia.

«Nous avons commencé par renforcer nos points d’entrées. Nous avons ciblé l’Aéroport de Conakry plus certains ports. Grâce à nos dispositifs mis à l’Aéroport de Conakry, hier dans la soirée, nous avons eu un citoyen asiatique de la République de Bangladesh qui était en séjour en Guinée depuis 6 mois. Il a fait le déplacement vers la République sœur  du Sénégal où il a été invité à dépanner un engin. Il a fait quatre jours là-bas. C’est à son retour qu’il a commencé à faire de la fièvre et de la toux. Grâce à nos dispositifs mis à l’aéroport, la caméra thermique a senti qu’il faisait de la fièvre. On a alerté nos agents sur place. C’est ainsi qu’on l’a isolé dans notre centre qu’on a préparé au niveau de l’aéroport. Grâce au numéro d’alerte qu’on a mis en place, on a appelé nos équipes qui se trouvent au centre de traitement de NONGO qui sont venues le conduire  audit centre », a expliqué Dr Sakoba Keita.

S’agit-il réellement d’un cas suspect du coronavirus ?

Le Directeur de l’ANSS reste dubitatif, mais ne veut prendre aucun risque. Dr. Sakoba Keita se fonde sur le fait que le Coronavirus n'est pas signalé au Sénégal ou en Guinée. Mieux, l'individu qui a été placé en isolement, est en Guinée depuis six mois... donc, bien avant l'apparition de cette maladie en Chine. D'où selon lui, la difficulté de confirmer qu'il s'agirait d'un cas suspect du Coronavirus. 

« Arrivé là-bas, il a fait l’objet d’examen minutieux par nos infectiologues, il a été prélevé. Comme on n’a pas de Coronavirus au Sénégal, ni en Guinée pour le moment sur le plan clinique, on s’est dit que  quelqu’un qui a fait six mois ici, bien avant l’apparition du Coronavirus en Chine, qui n’a pas fait de voyage vers la Chine, on ne peut pas le considérer comme un cas suspect de Coronavirus. Mais c’est ce qu’on surveille à l’aéroport. Donc,  toute personne qui a la fièvre, il fallait qu’on l’examine minutieusement afin de pouvoir écarter les doutes », a explique le Directeur Général de l’ANSS.

 Affaire à suivre…

Bah Aissatou

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 114

Créé le Mardi 04 Février 2020 à 15:08