Coronavirus en Chine: le cri de cœur des étudiants guinéens bloqués à Wuhan…

Coronavirus
Des étudiants guinéens dans la ville de Wuhan
Des étudiants guinéens dans la ville de Wuhan

WUHAN- Le coronavirus qui sévit en Chine plonge les guinéens vivant à Wuhan épicentre de l’épidémie, dans la peur. Principalement composé d’étudiants, ces guinéens disent avoir été surpris par le virus alors que de nombreux d’entre eux manquaient d’argent et de vivres.

L’isolement imposé à la mégalopole de cette province chinoise de plus 10 millions d’habitants inquiète ces étudiants qui lancent un appel à l’Etat guinéen. Ils fustigent également la déclaration de Dr Sakoba Keita, le directeur de l’agence nationale de  sécurité sanitaire, (ANSS) indiquant qu’il n’y avait pas de guinéens à Wuhan.

Cet étudiant guinéen qui a été interrogé par notre rédaction indique qu’il était tranquillement assis dans un bus en direction de son dortoir quand il a été informé par une amie venue de la Papouasie de la présence du virus dans leur province et des mesures annoncées par les autorités. Il raconte les difficultés auxquelles ils sont confrontés.

« Nous sommes placés en quarantaine alors que les guinéens n’avaient pas suffisamment de réserve en vivres quand le virus s’est déclaré. Aussi nous n’avons pas d’argent, donc c’est compliqué. Par exemple à l’université où je suis, il y a 32000 étudiants. Tous les magasins sont fermés presque il n’y a que 2 qui fonctionnent, bien que c’est les congés. Beaucoup sont absents mais nous autres qui sommes là, les prix sont exorbitants. Nous sommes privés de sortie. L’autre problème il n’y eu aucun communiqué de l’ambassade de Guinée en Chine à l’endroit des guinéens. Ce qui a le plus révolté les gens ici, c’est la déclaration de Dr Sakoba qui dit qu’il n’y a pas de guinéens à WUHAN alors que nous sommes là. Ça surpris tout le monde. Ce que nous demandons à l’Etat guinéen c’est de nous venir en aide surtout que nous n’avons pas de compagnie aérienne pour venir nous chercher ici », a déclaré Aboubacar Keita porte-parole des étudiants guinéens à Wuhan.

La seule bonne nouvelle qui réconforte ces étudiants est qu’aucun guinéen n’est infecté par le virus. C’est du moins ce qu’annonce Seydou Keita.

 « Nous remercions Dieu parce qu’aucun ressortissant guinéen dans la ville de Wuhan n’est infecté par ce virus. Mais les étudiants sont confinés dans leurs dortoirs et les prix ont grimpé. Les sorties ne sont pas permises, chacun est dans chambre, avoir accès à la nourriture n’est pas facile. Dans les grandes universités on sert à manger aux étudiants mais dans d’autres c’est l’étudiant qui se prend en charge. A ce que je sache, il n’y a que des étudiants guinéens au nombre de 17 dont deux filles qui sont là. Je ne connais pas d’autres citoyens qui y vivent parce que ce n’est pas une ville commerciale, ceux qui font les affaires c’est dans les villes commerciales. Nous demandons à l’Etat guinéen de nous venir en aide par rapport aux difficultés que nous traversons ici. Nous avons interpelé l’ambassade, mais nos n’avons pas eu de réponse favorable pour l’instant», précise Seydou Keita président de l’association des étudiants guinéens dans la ville de Wuhan.

L’OMS (organisation mondiale de la santé) a déclaré une urgence internationale face à l’épidémie du coronavirus apparu en Chine en décembre, dont le bilan s’est alourdi à 213 morts. Le nombre de patients contaminés a par ailleurs grimpé à environ 8 900. Une centaine de cas ont été déclarés dans le monde, dont 6 en France

Alpha Ousmane Bah(AOB)

Pour Africaguinee.com

Tel :  (+224) 664 93 45 45

 

Créé le Samedi 01 Février 2020 à 10:07