Enlisement de la crise guinéenne: Un émissaire de l'ONU attendu à Conakry

Crise guinéenne
Antonio Guterres, Secrétaire Général de l'ONU
Antonio Guterres, Secrétaire Général de l'ONU

CONAKRY-Un émissaire des Nations-Unies est attendu ce vendredi 24 janvier 2020 à Conakry. Le Représentant spécial du secrétaire général de l’ONU et Chef du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest arrive dans la capitale guinéenne alors que la crise politique née de la volonté du président Alpha Condé de changer la constitution s’enlise. Plus de trente personnes ont déjà été tuées dans le pays depuis le début de la contestation en octobre dernier.

Mohamed Ibn Chambas qui a quitté Conakry en novembre dernier sans parvenir à résoudre la crise arrive cette fois-ci alors que la situation a pourri davantage. Parviendra-t-il à faire bouger les lignes ? C’est l’espoir que nourrissent plusieurs observateurs, sachant que sa marge de manœuvre semble limiter face à un président obstiné à aller jusqu’au bout de son projet et à des opposants intransigeants.

Ce vendredi en conférence de presse les leaders du FNDC ont formulé des attentes vis-à-vis de l’envoyé spécial de l’ONU. « On attend d’Ibn Chambas de faire en sorte d’amener les guinéens à respecter la loi et les consensus obtenus », a lancé Cellou Dalein Diallo, qui reste cependant très pessimiste. « Le Président ne veut pas la paix, il n’est à l’aise que dans les conflits et lorsqu’il n’y a pas,  il en crée », a martelé Cellou Dalein Diallo.

Pour sa part, Abdourahmane Sanoh, le coordinateur national du FNDC a tiré la sonnette d’alarme. «  Aujourd’hui, on est arrivé à une situation extrêmement dangereuse, on est arrivé à un niveau désespéré. Nous avons souvent lancé l’appel à la communauté internationale. Nous allons donc demander à Mohamed Ibn Chambas et surtout à travers lui, aux nations unies, d’arrêter d’observer une tendance génocidaire dans notre pays. Car, c’est ce qui est en train de se passer aujourd’hui », a lancé M. Sanoh.

A suivre…

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Vendredi 24 janvier 2020 à 14:24