Elhadj Badru prévient: "lorsqu'on touche un symbole de la trame d’Elhadj Bano…"

Exactions policières à Pita
Elhadj Badru Bah, grand imam de Labé entouré d'Elhadj Bano Bah, Elhadj Ousmane Baldé  et d'autres sages de la région
Elhadj Badru Bah, grand imam de Labé entouré d'Elhadj Bano Bah, Elhadj Ousmane Baldé et d'autres sages de la région

PITA-Plusieurs sages et notables du foutah se sont rassemblés ce samedi 18 janvier 2020 à Pita après l’attaque du domicile du khalife général de la région. A cette occasion, le grand imam de Labé, Elhadj Badru Bah a déploré ce qui s’est passé. Selon lui, lorsqu’on s’attaque à un symbole sur qui repose l’espoir du maintien de la paix et de la cohésion, ça devient préoccupant pour tout guinéen. EXPLICATIONS.

 « Nous avons été informés qu’une faute grave a été commise chez notre khalife. C’est pourquoi on a décidé de venir le saluer, nous en querir de son état moral, le consoler et solliciter ses bénédictions et prier pour tout le monde. C’est vrai, c’est notre sage, notre symbole du foutah qui est concerné. Mais même si un fait similaire arrivait à un autre de la même trame que lui, à Nzérékoré, en haute Guinée, en Basse Guinée, nous nous serions déplacés pour aller déplorer ces actes et prier pour la cohésion. C’est comme ça qu’un musulman, tout croyant doit agir. Partout où un guinéen est égratigné, c’est tous les guinéens qui sont égratignés. C’est ce qu’on hérité de nos parents, de nos aïeuls. Le satan qui veut diviser les guinéens, qui Dieu nous l’épargne.

Dieu merci, nous avons trouvé que notre khalife va bien. Au nom du préfet de Pita ici présent  que nous saluons  par ailleurs, au nom de notre Khalife Elhadj Mamadou Bano, au nom du secrétaire régional de la ligue islamique, nous disons que c’est une cause purement sociale qui nous a réunis ici. Notre venue est un devoir parce qu’aucun guinéen ne souhaiterait que ce qui s’est passé ici n’arrive à un quelconque sage du pays.

 Nous remercions la délégation venue de Nzérékoré au nom des sages de cette région. Cela témoigne que la célèbre citation disant que « la Guinée est une famille » est une réalité. Cela nous réconforte. Elhadj Mamadou Bano est l’un symbole sur qui repose l’espoir du maintien de la paix et de la cohésion. Et si on touche ce symbole, ça devient préoccupant pour tout guinéen doté d’un bon sens ».

A suivre…

Alpha Ousmane Bah

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 620 93 45 45

Créé le Samedi 18 janvier 2020 à 20:39