Guinée: vers un "bras de fer" entre Alpha Condé et les magistrats?

Politique
Alpha Condé, Président de la République de Guinée et des magistrats de la Cour Suprême
Alpha Condé, Président de la République de Guinée et des magistrats de la Cour Suprême

CONAKRY-Un décret du président Alpha Condé fâche certains magistrats ! Le 05 décembre dernier, le président de la République a pris un décret fixant le régime uniforme de rémunération et pension des magistrats de l’ensemble des juridictions (Cour Suprême, Cour Constitutionnelle, Cour des Comptes, Cours d’Appel, Tribunaux et Justice de Paix).

L’acte du pouvoir central (consultable en attaché en bas de l’article) prend effet à compter du 1er janvier 2020. L’article 4 du décret fixe l’indice du salaire de base des magistrats des juridictions supérieures Cour Suprême, Cour Constitutionnelle, Cour des Comptes.

Selon nos informations, c’est justement là où il y aurait des « grincements de dents ». On remarque par exemple que le premier président de la Cour Suprême est mieux côté en terme d’indice de salaire de base  (7. 700) que le président de la Cour Constitutionnelle (troisième institution républicaine après la présidence de la République, l’Assemblée Nationale). Il  a le même indice que le procureur Général de la Cour Suprême (7 550).

Pour sa part le président de la Cour des Comptes a un indice de 7350. Le président de la chambre Cour Suprême, le Vice-président Cour Constitutionnelle, le Commissaire Général Cour des Comptes, le Premier avocat général Cour Suprême, les secrétaires généraux Cour Constitutionnelle, Cour Suprême, Cour des Comptes ont indice égal (7250) etc.

Certains magistrats qui ne seraient pas d’accord sur cette clef de répartition n’excluent pas protester afin que des corrections soient apportées, apprend-on de sources dignes de foi. Pour plus de détails, merci de voir ci-dessous l'intégralité du décret.

Affaire à suivre…

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (224) 655 311 112

Créé le Dimanche 12 janvier 2020 à 18:48