Damaro : " Limiter les mandats n'est pas le critère de la démocratie "

Référendum constitutionnel
Damaro Camara
Damaro Camara

CONAKRY- Amadou Damaro Camara a lancé un appel à la jeunesse du Rpg arc en ciel ce samedi.

"Le devoir de la jeunesse du Rpg aujourd'hui c'est d'être vigilante pour empêcher d'entacher la démocratie", a lancé le parlementaire, rappelant que même Jean Jacques Rousseau a dit que "le peuple a le droit de changer ses lois même si elles sont les meilleures".

Près de trente personnes sont mortes en Guinée depuis le 14 octobre, début de la contestation contre le projet de nouvelle Constitution. Le 19 décembre dernier le chef de l'Etat a officialisé son projet, annonçant qu'il soumettre la nouvelle Constitution à un référendum.

"Personne ne devrait mourir pour un Oui ou pour un Non. Personne ne devrait être blessé à cause de ça", soutient l'honorable Damaro. L'actuelle Constitution que le président Alpha Condé veut abroger limite le nombre de mandats à deux. Selon ce député, limiter les mandats n'est pas le critère de la démocratie.

"C'est la possibilité réelle donnée au peuple de choisir ses dirigeants, c'est ça la démocratie. En Allemagne, en Grande-Bretagne les mandats ne sont pas limités", observe-t-il, soulignant que la Guinée n'a aucune leçon de démocratie à recevoir des occidentaux.

 "La Guinée a permis aux femmes de voter dès 1958. Mais les États-Unis considérés comme la plus grande démocratie au monde, jusqu'en 1960 les noirs n'avaient pas le droit de voter. Qu'on ne nous donne pas de leçons. Le Président a été clair en disant ce que vous n'acceptez pas chez vous, ne l'imposez pas en Guinée ici", prévient le parlementaire.

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224)655 311 112

 

Créé le Samedi 11 janvier 2020 à 16:47

TAGS