Crimes à Conakry : les proches de Lamarana Diallo sous le choc…

Violences meurtrières à Conakry
Des proches du défunt Mamadou Diallo tué par balle à Wanindara
Des proches du défunt Mamadou Diallo tué par balle à Wanindara

CONAKRY- Les proches Mamadou Lamarana Diallo tué  par balle  le jeudi dernier en marge des violences qui ont secoué la capitale à cause de la grève des enseignants, sont toujours sous le choc.

Kadiatou Diallo, jeune sœur de la victime accuse les forces de l'ordre d’avoir tué son frère alors qu'il partait prendre des chaises pour un baptême qui devait être célébré ce vendredi chez eux. Elle raconte que son frère qui vivait depuis 5 ans en Espagne, était venu passer quelques temps avec sa famille.

«  Mon frère a fait 5 ans en Espagne. Il était venu en Guinée pour voir sa famille. Il a fait deux mois. Hier, on préparait le baptême du bébé de la coépouse de ma mère. Il est allé chercher des chaises c'est là qu'on a tiré sur lui », explique-t-elle sous le choc.

https://www.dailymotion.com/partner/x29i1qk/media/video/uploadMamadou Lamarana Diallo a été tué à l’absence de son père en voyage d’affaires hors du pays. Il a été inhumé ce vendredi 10 janvier 2020 après la prière de 14 heures. Ibrahim Diallo accuse des gendarmes d’avoir tué son cousin qu’il décrit comme quelqu’un de jovial.

«  Mon cousin était en train de traverser  pour aller prendre des chaises pour notre baptême ici. Il a reçu une balle vers les 15 heures. Ce sont des gendarmes qui ont tiré sur lui. Le dimanche soir, on avait parlé il se portait bien. Il devrait repartir le samedi pour l’Espagne où il vivait. C'est une grande perte pour moi parce que jetais très d’accord avec lui et c’était un ami. C'est difficile que les personnes censées  protéger sa population tuent les citoyens aussi banalement », a regretté Ibrahima qui souligne le bon comportement du défunt.

Bah  Aissatou

Pour Africaguinee.com

Tél : (+224) 655 31 11 14

Créé le Samedi 11 janvier 2020 à 12:51