Cas de « Innovatrics » : Salif Kébé précise…

Élections législatives

CONAKRY- L’opérateur technique « Innovatrics » a t-il décidé de quitter la Guinée ? Alors que la rumeur sur le départ de cette société enfle depuis quelques heures, le Président de la Commission électorale nationale indépendante vient d’apporter des précisions.

Me Salif Kébé qui a été interrogé ce jeudi 9 janvier 2020 par un journaliste d’Africaguinee.com, a démenti cette rumeur. 

« C’est ma première nouvelle. Mais dans ce cas, les gens font un communiqué de presse parce que c’est une société internationale qui a été recrutée par voie d’appel d’offres. S’il y a une quelconque mésentente que ce soit, elle fait un communiqué de presse dans lequel elle annonce sa décision, même sans détails. Mais sincèrement c’est ma première nouvelle. C’est vraiment guinéen ça », a indiqué le Président de la CENI au micro d’Africaguinee.com.

Malgré le boycott des principaux partis de l’opposition, la CENI continue de dérouler le chronogramme des élections qui sont prévues le 16 février prochain. 

« Nous continuons à travailler (avec innovatrics), nous sommes dans la phase de la génération des listes provisoires, ils sont en train d’être envoyés sur le terrain. Il y a rien qui nous indique qu’il y a un tel problème. Peut-être que c’est des gens qui ont imagé ça », a souligné Me Kébé qui annonce l’affichage des listes électorales dans les prochains jours.

« Les listes sont faites par des imprimeurs guinéens. La génération a été faite par Innovatrics et la CENI, mais l’impression se fait par les trois fédérations des imprimeurs guinéens. C’est comme ça depuis 2010. Il n’y a pas une société ivoirienne ou je ne sais quoi. Tout ça, ce sont des inventions venues je ne sais d’où », a précisé le Président de la Commission électorale nationale indépendante.

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Jeudi 09 janvier 2020 à 11:41

TAGS