Route Coyah-Dabola : Alpha Condé satisfait de l’évolution des travaux…

Travaux Publics
Le président Alpha Condé accompagné de son ministre des travaux publics en visite de chantiers à Kindia
Le président Alpha Condé accompagné de son ministre des travaux publics en visite de chantiers à Kindia

Le Président Alpha CONDE a effectué ce lundi 06 décembre une visite sur l’un des sites du projet de reconstruction de la route Coyah-Mamou-Dabola. Accompagné du ministre des travaux publics, Moustapha Naité, le Chef de l’Etat a voulu toucher du doigt et observer de visu l’évolution des travaux.

Au terme de sa visite, le président de la république n’a pas caché sa satisfaction quant au déroulement de ce chantier. Félicitant le ministre des travaux publics pour le « bon travail » qui est en train d’être fait, le Chef de l’Etat a fondé son espoir qu’à l’achèvement des travaux, les usagers pourront circuler librement.

« Vous savez, la route-là était très dangereuse. Avant, il y avait beaucoup de tournants, beaucoup d’accidents, donc il fallait la reconstruire totalement. Ce qui les a amenés à casser une montagne pour que les routes soient beaucoup rectilignes et que ça soit moins mortel et plus facile à circuler, beaucoup plus large. Donc, j’espère qu’après les travaux, les gens pourront circuler librement et il y aura beaucoup moins d’accidents. Donc, je félicite l’entreprise et le Ministre pour ce très bon travail », a déclaré le président de la République.

La route Coyah-Mamou-Dabola est l’une des plus usitées en Guinée. Longue de 370 kilomètres, 39 ouvrages de franchissement sont prévus. A date, 24 ont fait l’objet de validation au niveau de la mission de contrôle. Pour le ministre des travaux publics, il était tout à fait normal d’inviter le président de la république à visiter le chantier.

« Avec cette nouvelle année, nous avons décidé de venir faire une visite de chantier avec le Chef de l’Etat, le Pr Alpha CONDE pour lui montrer l’évolution du travail sur environ 355 km du projet de reconstruction de la route Coyah-Mamou-Dabola. Et comme vous le savez, le projet était initialement de 370km mais il y a eu une amélioration dans le tracé pour l’amener à 354, 7 km, donc environ 355km. Ceci pour réduire des courbes et avoir des rayons qui pourront aider aux gros porteurs de mieux circuler. Précisément, nous sommes sur le nouveau tracé de 4km à Linsan puisque vous savez que dans le cadre de ce projet nous avons voulu éviter les grandes agglomérations. Partout où nous pouvons éviter la grande ville, nous l’avons fait et cela que ça soit à Kindia, ici à Linsan et à Mamou, les villes ont été déviées pour permettre de rattraper quelques kilomètres et de rendre la route plus fluide. Comme vous le savez, cette nouvelle route fait 10 m contre 6m de l’ancienne. Donc il n’y avait pas d’accotement. Avec ce projet, nous avons tenu à respecter toutes les spécificités de la route, c’est-à-dire 3,5m de part et d’autre et 1,5m d’accotement », a explique Moustapha Naité.

Tout comme le président Alpha Condé, le ministre des travaux publics n’a pas caché sa satisfaction quant à l’évolution des travaux. « Je suis satisfait de l’évolution parce que, quand on prend le niveau de terrassement, ils sont pratiquement à plus de 80%. Ils ont fait déjà 255 km en terme de terrassement sur les 355 km prévus par le projet. Donc du débroussaillage, au décapage et à l’assainissement, ils ont pratiquement fini sur les linéaires. Le chantier a été ouvert sur cinq fronts, ce qui est vraiment remarquable et l’entreprise travaille nuit et jour avec la supervision de la mission de contrôle.

L’entreprise a déjà commencé à travailler sur ces ouvrages de franchissement. Précisément ici, nous sommes au niveau de Linsan pour voir comment sur la déviation qui a été construite, casser certaines montagnes pour pouvoir passer plus aisément en tenant compte toujours des rayons de 80 », indique Moustapha Naité.

Pour sa part, dans son intervention le chef adjoint du bureau de contrôle a expliqué qu’il y a 39 ouvrages prévus dans la première phase. 24 ouvrages y compris les dalots ont déjà été lancés.

«  Il y a plus de 675 dalots, nous sommes actuellement à plus de 400 dalots préfabriqués déjà et nous sommes à 80 % des poutres préfabriqués. Sur le chantier, le travail se fait en deux étapes : les travaux de coulage des pieds et piles sur le site et des éléments préfabriqués. Avant la saison des pluies prochaines, nous comptons finaliser tous les cols et remettre à niveau la zone de Coyah-Pont KK qui fait 4km. Le plus souvent c’est dans ces parties que nous avons des problèmes sinon dans l’ensemble, la circulation sera maintenue avec nos équipes de maintien et cela parallèlement à nos travaux de reconstruction », a assuré le chef adjoint du bureau de contrôle.

Africaguinee.com

Créé le Mercredi 08 janvier 2020 à 16:20