Nouveaux heurts à Labé: une manifestation dispersée par la police...

Manifestation à Labé
Des agents de la CMIS déployés pour le maintien d'ordre à Labé
Des agents de la CMIS déployés pour le maintien d'ordre à Labé

LABE-La tension ne faiblit pas dans la ville de Labé où une grogne des élèves qui a éclaté ce mardi s’est transformée en revendications sociales. Ce mercredi 8 janvier 2020, des centaines d’écoliers ont boycotté les cours pour prendre d’assaut les rues en revendiquant une fourniture décente de l’électricité.

Cette manifestation spontanée a été dispersée par la police à coups de gaz lacrymogène. La grogne qui a éclaté hier à Hoggo Mbouro a eu un effet de contagion puis s’est propagée quasiment dans toutes les écoles du centre-ville.

Ce matin, les élèves ont essayé une nouvelle de s’attaquer aux locaux d’EDG (la guinéenne de l’électricité) avant que la police n’intervienne. Pourtant les appels au calme se sont multipliés depuis hier. Mais les élèves ne décolèrent pas.  

« Les agents de sécurité sont des escrocs. Sinon eux-mêmes sont concernés par cette situation. Leurs téléphones portables sont déchargés, pourquoi nous empêcher de nous exprimer », dénonce un élève manifestant.

Des accrochages ont eu lieu autour du rond-point de l'Hôpital régional entre élèves manifestants et des policiers venus pour le maintien d’ordre. Ils se sont affrontés à coup de jet de pierres contre gaz lacrymogènes. Sur place, il y a eu des interpellations.

A Suivre…

Depuis Labé, Alpha Ousmane Bah

Pour Africaguinee.com 

 

Créé le Mercredi 08 janvier 2020 à 13:10

TAGS