Menaces des opposants sur les législatives: Salif Kébé exprime un souhait…

Elections législatives en Guinée
Maitre Salif Kébé, Président de la CENI
Maitre Salif Kébé, Président de la CENI

CONAKRY-Alors que l’opposition compte empêcher la tenue des élections législatives qu’elle a boycotté pour des raisons de manque de transparence, le président de l’organe électoral a exprimé un souhait ce mardi.

Maitre Salif Kébé souhaite qu’il n’y ait pas une influence quelconque venant de l’extérieur   pouvant empêcher l’organisation du scrutin le 16 février. Il assure que son institution est attachée au respect du chronogramme qu’elle a défini.

« Nous nous attachons au respect du chronogramme que nous avons défini (…) Sauf pour des raisons externes à la CENI, sinon techniquement nous sommes prêts à aller aux élections le 16 février. Nous continuons notre marche », déclaré maitre Kébé.

Le président de la CENI s’est abstenu de commenter le boycott des élections par l’opposition. Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré, Bah Oury, Dr. Faya Milimouno et leurs pairs du FNDC ont décidé d’empêcher la tenue des élections.

« Nous espérons  qu’il n’y aura pas des raisons externes à la CENI qui vont empêcher la tenue des élections le 16 février », espère maitre Salif Kébé.

A suivre…

Africaguinee.com

 

Créé le Mercredi 08 janvier 2020 à 9:06