Guinée : des exclusions au sein du FNDC ?

Politique

CONAKRY- Sauf changement de dernière minute, des sanctions pourraient être prises à l’encontre de certains partis politiques membres du Front National pour la Défense de la Constitution. 

Les opposants au projet de référendum constitutionnel pourraient exclure les partis ayant décidé de prendre part aux élections législatives prévues le 16 février prochain. C’est ce que nous a confié un membre du FNDC dirigé par Abdourahmane Sanoh.

« Nous allons examiner le cas de ces partis politiques qui ont décidé d’accompagner le pouvoir dans cette mascarade électorale. Il n’est pas exclu qu’ils soient extirpés de nos rangs », a confié un membre du Front National pour la Défense de la Constitution.

La Commission électorale nationale indépendante a publié ce mardi 7 janvier 2020 la liste officielle des candidats aux prochaines élections législatives. Les partis dirigés par El hadj Mamadou Sylla et Siaka Barry vont compétir aux côtés du RPG Arc-en-ciel malgré leur statut de membres du FNDC. Ce sont essentiellement ces deux formations politiques qui sont visées par les menaces d’exclusion des rangs du FNDC.

 

Africaguinee.com

Créé le Mercredi 08 janvier 2020 à 11:50