Conakry: Hadja Nanfadi Keita meurt pendant la prière du vendredi…

Société
Image d'illustration
Image d'illustration

CONAKRY-Une scène incroyable s’est produite dans la grande mosquée du marché central de Matoto ce vendredi. Une femme âgée d’une cinquantaine d’années a répondu à l’appel de son créateur alors qu’elle effectuait la grande prière de vendredi dans ce lieu de culte. 

Après la prière, la nouvelle qui s’est propagée comme une trainée de poudre, a plongé les fidèles dans une émotion mêlée d’interrogation.

Des proches de la victime révèlent que Hadja Nanfadi Keita, résidente au quartier Matoto Khabitaya souffrait d’une tension artérielle. Coïncidence troublante : le sermon de l’imam ce jour portait sur la Mort.   

Selon les informations recueillies auprès  des témoins qui ont assisté à la scène, la défunte était venue seule à la prière. Cette source nous a rapporté qu’elle s’est éteinte  quand l’imam commençait le premièr rakat. En se levant elle est tombée, puis la mort s’en est suivie.

« Ce jour  notre sermon portait sur la mort. On  conseillait les fidèles  en leur disant que pour avoir le pardon de Dieu, l’Homme ne doit pas oublier qu’il va mourir. Dans son prêche, l’imam a dit que l’Homme peut mourir sans tomber malade et qu’il peut rester longtemps malade sans mourir. Quand il a fini  le sermon, on a commencé la prière. Quand les gens se levaient pour débuter la prière, elle a commencé de se lever elle ne pouvait pas. Elle est tombée, puis  elle est décédée sur place. Lorsqu’on a fini la prière on est venu voir. Elle avait un téléphone,  on a vérifié les derniers appels émis et on a informé sa famille et le chef de quartier.  Quand son fils est venu voir le corps de sa mère, il a pleuré », a témoigné un responsable religieux de la mosquée de Matoto marché.  

Dan la famille, un proche de la défunte nous a confié que cette femme originaire de Boké souffrait d’une tension artérielle et d’une gastrique.

Bah Aissatou

Pour Africaguinee.com

Tél : (00224) 655 31 11 14

Créé le Dimanche 05 janvier 2020 à 10:36

TAGS