‘’40 heures pour la Guinée’’ parrainé par les frères Pogba: Grand P, le perdant?

Affaire Grand P
Grand P
Grand P

CONAKRY-Le math de charité parrainé par la star française Paul Pogba et ses frères pour venir en aide à des écoles guinéennes s’est terminé sur une controverse. Au-delà de l’absence des joueurs d’envergure qui étaient annoncés à ce match qui s’est joué à Tour, c’est traitement de l’un des artistes vedettes qui étaient invités à cette œuvre de charité qui fait polémique. Grand P, la star guinéenne du moment qui a joué à cette occasion n’est rentré en Guinée qu’avec 150 euros, moins de deux millions de franc guinéens. L’affaire fait grand bruit.

Les fonds récoltés lors de l’évènement dénommé « 40 heures pour la Guinée » devraient être utilisés pour offrir des pompes à eau potable à installer au pied de certaines guinéennes. Environs 10000  personnes ont fait le déplacement pour assister au match Gala. Au retour de Grand P en Guinée, son manager  vigoureusement tancé  la structure organisatrice de ‘’40 heures pour la Guinée’’.

 « J’accuse les organisateurs, Grand P ne peut pas aller faire 3 jours en Europe pour récolter 150 euros. Pourtant, il était le plus réclamé parmi tous les artistes. Déjà que l’événement  est caritatif, il devrait commencer par Grand P. La valise que Grand P  a envoyé c’est la même qu’il a ramené. Je suis vraiment déçu  d’eux, parce que j’avais eu confiance en eux.  L’un des organisateurs Maguet je le connais bien il était à Conakry. Je  l’ai appelé deux fois, il me dit qu’il ne connait pas alors que c’est archi faux. Un tel événement doit être préparé », dénonce Alpha Sylla.

A la fin de l’année, Grand P a séjourné pendant trois jours en France pour prendre part à un événement dédié aux enfants pauvres pour favoriser leur scolarisation en installant des forages dans les écoles. Les frères Pogba tous des footballeurs internationaux sont les initiateurs. 

Le manager de Grand P menace de porter plainte  contre ces genres de structures qui s’enrichiraient sur le dos de son artiste.

« Désormais mon artiste ne bouge pas d'ici sans moi, même s’il doit rencontrer  un pape. Deuxièmement, je ne bougerais pas d’ici pour l’occident sans que je n’aie les 70% des cachets de mon artiste. Un contrat et toutes les conditions pour mon artiste. Après ça, il y a des gens à Paris qui nous ont appelés, pour dire qu’ils veulent faire une soirée pour Grand P, je dis non, plus jamais ! Si mon artiste bouge  pour aller faire un événement je porte plainte. Parce que je ne peux pas laisser quelqu’un profiter sur mon artiste », a averti Monsieur Sylla.

Révélations…

 « Lorsqu'on est allé à l’ambassade pour signaler le retour de Grand P,  ils m’ont révélé là-bas que le refus de mon visa est dû au fait que les organisateurs ont fait un faux document. Je me suis dit, voilà pourquoi ils insistaient que Grand P aille seul », a révélé Alpha Sylla.

Du côté de la famille de Grand P, on estime que cette histoire est  difficile à expliquer. « Nous sommes en train d’enquêter  là-dessus pour voir réellement est-ce que c’est ce montant que Grand P a reçu en France.  Vu l’engouement qui était autour de l’événement, au retour on lui remet 150 euros c’est tellement insuffisant et difficile a expliquer », a regretté Kaba prince, grand frère de Grand P.

Bah Aissatou

Pour Africaguinee.com

Tél : (+224) 655 31 11 14

Créé le Samedi 04 janvier 2020 à 11:08

TAGS