Guinée : pourquoi l’accès au salon VIP de l’aéroport a été refusé à Salif Keiita ?

People
Salif Keita
Salif Keita

CONAKRY- Pourquoi l’accès au salon VIP de l’aéroport de Conakry a été refusé à Salif Keita ? Le Directeur du Protocole d’Etat vient d’apporter des précisions sur cette affaire qui défraye la chronique à Conakry.

L’Ambassadeur Seinkoun Kaba qui s’est entretenu ce mardi 31 décembre 2019 avec un journaliste d’Africaguinee.com, a expliqué qu’il y a une procédure à suivre pour accéder au salon VIP de l’aéroport de Conakry. 

« Il y a un formulaire qu’on signe et qu’on envoie à l’aéroport. Sans ce formulaire, les agents qui sont à l’aéroport ont reçu la consigne ferme de ne laisser entrer personne dans le salon VIP. On ne vient pas comme ça. Ce sont les gens qui l’ont invité qui l’ont dirigé vers le salon VIP », a expliqué l’Ambassadeur Seinkoun Kaba.

Le Directeur du Protocole d’Etat a par ailleurs balayé d’un revers de la main les accusations portées par Salif Keita contre la France.  

« Ça n’a rien à voir avec la France. Il faut savoir que les français ne sont pas majoritaires dans la SOGEAC », a précisé Seinkoun Kaba qui soutient que le protocole d’Etat aurait donné son accord s’il avait été préalablement saisi par les organisateurs. 

« On aurait donné l’autorisation si on avait été préalablement informés de son arrivée. Mais il faut respecter la procédure. On ne vient pas comme ça. Ce n’est pas un moulin. Avant d’entrer chez quelqu’un on s’annonce, on frappe à la porte. Il faudrait que les organisateurs eux-mêmes respectent les règles et procédures dans leur pays. Même quand des Ministres étrangers viennent on est informés, on signe le formulaire d’autorisation. Il y a une demande qui est établie. Quand il s’agit de missions officielles, c’est le Ministère des Affaires Étrangères qui nous transmet la demande, et nous on donne notre accord », a souligné le Directeur du Protocole d’Etat à la Présidence de la République. 

Du côté du service protocole au Ministère des Affaires Étrangères, on dit également ignorer l’arrivée de la star malienne à Conakry. 

« Notre service n’a pas été contacté par les organisateurs de l’arrivée de monsieur Keita. Or, il faut toujours écrire au protocole du ministère des affaires étrangères, on ajoute une transmission adressée au palais. C’est à la suite de l’accord donné par la direction du protocole que nous délivrons l’accès au salon VIP à l’aéroport. Ce document est remis à celui a qui fait la demande. Une fois arrivé, c’est ce document qu’on montre à nos collaborateurs qui gèrent le salon. Ils inscrivent le nom de la personne qui arrive sur un tableau afin de lui faciliter les formalités d’accès. Mais il n’y a pas eu une demande dans ce sens », explique M. Mara, le Directeur Général du Protocole au Ministère des Affaires Étrangères. 

 

SOUARE Mamadou Hassimiou

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 11 

Créé le Mardi 31 décembre 2019 à 16:30