Manque de courant : Le "plan B" du Gouvernement...

Délestage de courant à Conakry
Alpha Condé, Président de la République de Guinée et Cheick Taliby Sylla sur le site du barrage de Souapiti
Alpha Condé, Président de la République de Guinée et Cheick Taliby Sylla sur le site du barrage de Souapiti

CONAKRY- Qu’est-ce qui est l’origine de la pénurie d’électricité constatée à Conakry ? Quelles solutions le gouvernement envisage-t-il pour palier à ce problème ? Le ministre de l’Energie a donné quelques explications.

Selon Cheick Taliby Sylla, le problème de manque de courant auquel les guinéens sont confrontés aujourd’hui n’était pas prévu. Il explique que ce délestage est lié à des difficultés techniques majeures sur certains sites de production.

« Ce qui est arrivé n’était pas prévu », a déclaré le ministre de l’Energie alors que les guinéens sont frappés de  plein fouet par le manque de courant dans les ménages. Cheick Taliby Sylla a annoncé que le barrage de Garafiri doit être à l’arrêt pendant au moins neuf jours tandis que l’un des groupes de la centrale de Kaloum 5 est indisponible.

« Garafiri doit obligatoirement être à l’arrêt au minimum neuf jours afin de faire des réparations majeures. Kaloum 5, il y a un groupe qui  est indisponible. Il faut une acquisition pour mettre ce groupe en service. C’est 10 mégawatts de perdu », a-t-il révélé.

Le ministre de l’Energie annonce quelques mesures pour corriger le déficit. « Il y a deux groupes qui sont disponibles à la centrale de Kaloum 5 dont un qui est connecté sur le réseau », a-t-il dit, espérant 18 mégawatts de plus.

Taliby Sylla indique en plus que des dispositions seront prises pour lancer Garafiri, Souapiti qui dispose maintenant d'une réserve d'eau suffisante et Kaléta. Cet ensemble permettra d’harmoniser et refaire le plan de production sur l’ensemble des sites de production d’EDG.

A suivre…

 

Africaguinee.com

Créé le Mercredi 11 décembre 2019 à 9:41