Santé : Tenue à Kindia de l’atelier national de validation du plan d’action multisectoriel de lutte contre la RAM en Guinée

Santé

KINDIA-Le ministère de la Santé a organisé du 02 au 05 décembre 2019 à Kindia, un atelier national de validation technique du plan d’action multisectoriel de lutte contre la RAM (résistance aux antimicrobiens) en Guinée. Cet atelier a réuni de nombreux cadres des départements de la Santé, de l’Elevage, de l’Agriculture, de l’Environnement entre autres, mais aussi des partenaires techniques et financiers tels qu’Expertise France, Fondation Mérieux, Institut Pasteur de Guinée et le projet REDISSE de la Banque Mondiale entre autres.

Reconnue par les Nations-Unies comme un véritable problème mondial de santé publique, la résistance antimicrobienne (RAM) préoccupe le gouvernement guinéen. C’est dans ce cadre qu’il a adhéré aux initiatives mondiales de lutte. Avec l’appui de ses partenaires techniques et financiers la Guinée a finalisé la rédaction de son plan d’action multisectoriel de lutte contre la RAM. D’où la tenue de cet atelier technique de validation du plan stratégique national de lutte contre la Résistance  aux antimicrobiens. Le projet pilote de lutte contre la RAM en Guinée est  mis en œuvre par Expertise France en partenariat avec le projet REDISSE de la Banque Mondiale. 

Au nom du Ministre de la Santé, Médecin Colonel Rémy LAMAH, M. Souleymane Touré a indiqué lors de l’ouverture que l’objet de cet important atelier de validation technique,  est de créer une véritable synergie d’action dans le choix et la programmation des interventions stratégiques pouvant aboutir à des actions bien mesurées de  riposte, tout en restant conforme aux objectifs stratégiques du plan d’action mondiale. 

Selon le conseiller juridique du ministre de Santé, « il s’agira surtout de faciliter la collaboration multisectorielle pour assurer l’appropriation du plan d’action national et de convenir tous ensemble sur l’Approche« Une Seule Santé » conformément au plan d’action mondial », a-t-il déclaré. 

Dans la même lancée, ce cadre du département de la santé a salué la riche et traditionnelle coopération entre le Gouvernement guinéen et le Gouvernement français  à travers  les Ministères des Affaires Etrangères ;  de la Solidarité et de la Santé de la République Française ; l’Ambassade de France en Guinée ; Expertise France ; enfin le projet REDISSE de la Banque Mondiale, pour leur appui dans le renforcement de notre système de santé à travers ce vaste programme. 

Avant de terminer son allocution, il a réitéré la disponibilité du Ministère de la Santé, à travailler de concert avec tous les Partenaires afin de contribuer au renforcement du système de santé guinéen au bénéfice des populations.

Cet important atelier permettra d’orienter les acteurs du pays sur les outils techniques proposés par l’Alliance Tripartite (OMS/FAO/OIE) pour mettre en place des structures efficaces de gouvernance et de coordination, ainsi que pour l’élaboration d’un plan stratégique, d’un plan opérationnel, et d’un cadre de suivi-évaluation. Il vise aussi à valider de manière la plus inclusive possible le plan d’action national multisectoriel de lutte contre la RAM en Guinée. 

Les résultats principalement attendus sont notamment le Renforcement des capacités des acteurs sur les outils techniques proposés par l’Alliance Tripartite pour l’élaboration de PANM de lutte contre la RAM, l’élaboration et validation technique du plan d’action national multisectoriel de lutte contre la RAM en Guinée par les acteurs.

Dans son discours, le coordinateur du projet RAM Dr. FELEMOU Gnakoye a rappelé que c’est en réponse à la demande du Ministère de la santé et dans la suite des actions initiés à travers le projet TWIN2H mis en œuvre par Expertise France,  que les autorités françaises ont décidé de financer en Guinée ce projet pilote d’une durée de 2 ans pour lutter contre la résistance aux antimicrobiens. Son financement vient des crédits d’interventions du Ministère de l’Europe et des affaires étrangères et celui des solidarités et de la santé Français.

78498432_2777384492317579_7726254992767582208_n.jpg

Agence publique créée en 2015 par le gouvernement Français, Expertise France est un acteur clé de la coopération technique internationale. Elle conçoit et met en œuvre des projets pour renforcer durablement les politiques publiques dans les pays en développement, dans les domaines clés du développement durable dont : Santé, sécurité, climat, éducation etc. 

Expertise France apporte un appui à la Guinée depuis 2015 dans le contexte Ebola et post-Ebola, en faveur de la sécurité sanitaire, avec la mise en œuvre de plusieurs projets dont : LABNET, pour le renforcement des capacités de laboratoires (LABNET), PREPARE, pour la mise en place de mécanismes d’alerte et de riposte aux épidémies (les ERARE, déployées dans les 8 régions du pays

A travers ces projets, Expertise France a aussi engagé un travail de fond aux côtés de la Guinée pour le renforcement durable des capacités du système de santé guinéen à travers la formation des ressources humaines en santé, le renforcement du système d’information sanitaire et plus globalement la gouvernance sanitaire, a-t-il ajouté.

« Le gouvernement guinéen a adhéré aux initiatives mondiales de lutte contre la résistance aux antimicrobiens et vient à travers ce projet de finaliser la rédaction de son plan d’action multisectoriel de lutte contre la résistance aux antimicrobiens (RAM). C’est dans ce cadre que le Ministère de la santé organise cet important atelier à Kindia avec pour objectif d’Orienter les acteurs du pays sur les outils techniques proposés par l’Alliance Tripartite pour mettre en place des structures efficaces de gouvernance et de coordination, ainsi que pour l’élaboration d’un plan stratégique, d’un plan opérationnel budgétisé et d’un cadre de suivi-évaluation. Pour cette étape, il s’agira de valider de manière la plus inclusive possible le plan d’action national multisectoriel de lutte contre la RAM en Guinée adapté au contexte guinéen afin d’instaurer un premier cadre réglementaire multisectoriel de lutte contre la RAM, en réponse aux recommandations de l’évaluation du RSI (réseau de santé international) réalisée en Avril 2017 », a explique Dr. Felemou Gnakoye. 

Le coordinateur du projet RAM à Expertise France a rassuré que convaincu des liens privilégiés tissés avec les autorités sanitaires guinéennes, Expertise France, l’agence Française de coopération internationale, au sein du groupe de l’agence française de développement à compter de 2020, restera un partenaire engagé et convaincu de la nécessité de poursuivre une coopération de qualité entre la France et la Guinée.

 

Africaguinee.com

Créé le Mardi 10 décembre 2019 à 10:23