Damaro Camara : « notre absence au Parlement… »

Politique
Amadou Damaro Camara, président du groupe parlementaire de la majorité présidentielle
Amadou Damaro Camara, président du groupe parlementaire de la majorité présidentielle

CONKRY-Les députés du RPG arc-en-ciel « déserteront » l’hémicycle à compter de ce mercredi 04 décembre 2019 alors que la session budgétaire ouverte pour 90 jours est toujours en cours. Crédité d’une majorité au parlement guinéen, un retrait même momentané des élus du parti au pouvoir pourrait avoir des conséquences sur l’examen de la Loi des finances 2020. 

Interrogé sur ce sujet, Amadou Damaro Camara, leader du groupe parlementaire RPG arc-en-ciel minimise l’impact de leur absence sur les travaux du parlement. Selon lui, il n’y a pas de feu en la demeure. « Il n’y a pas de feu en la demeure. On est organisé de telle sorte que certains vont continuer de travailler », a-t-il déclaré, précisant que l’essentiel du travail a été déjà fait. 

« On a 90 jours pour travailler. On a déjà fait l’essentiel du travail, mais la commission des finances reste sur place. Quelques présidents des commissions restent sur place. La semaine est prévue pour le détail des débats avec les ministères. Mais la réalité, c’est que le budget qui nous ait soumis vient du gouvernement. Les députés n’ont pas grand impact à changer les allocations des différents ministères. Nous leur posons certes des questions, mais le débat peut toujours avoir lieu. On a prévu la fin de la session le 23 décembre. Alors on peut faire l’extension du chronogramme si nécessaire pour le reste du mois. Il n’y a pas de perte du temps, nous sommes organisés de manière à travailler même les dimanches pendant que nos collègues n’étaient pas là », a expliqué le parlementaire.

Les élus du parti présidentiel vont se déployer sur le terrain pour dit-on, sensibiliser les citoyens à la base sur l’importance de se faire enrôler sur les listes électorales alors que les élections législatives sont prévues le 16 février. Pendant une semaine, ces parlementaires seront absents de l’hémicycle, moins d’une semaine après le retour de leur collègue de l’opposition, qui avaient eux aussi suspendu leur participation aux travaux du parlement. Amadou Damaro Camara s’interroge d’ailleurs pourquoi les gens s’offusquent de leur décision alors que lorsque l’opposition s’est retirée, ils n’ont pas réagi.

« Il y a d’autres qui ont quitté pendant plus de deux mois, on n’en a pas fait de choux gras. On ne s’est pas inquiété si leur absence va impacter sur les travaux de l’Assemblée. On a travaillé pendant ce temps. Alors, nous on veut s’absenter partiellement pendant une semaine, mais on crie au scandale », dénonce le président du groupe parlementaire RPG arc-en-ciel. 

Dossier à suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Lundi 02 décembre 2019 à 14:18