Projet ReCCLAS : Des progrès significatifs enregistrés dans la région de Nzérékoré

Echo de nos régions
Le projet ReCCLAS enregistre des résultats significatifs dans la région de Nzérékoré
Le projet ReCCLAS enregistre des résultats significatifs dans la région de Nzérékoré

NZEREKORE-Lancée ce lundi 25 Novembre 2019, la revue du projet « Renforcement de la Collaboration entre les Collectivités Locales et les Autorités Sanitaires » en abrégé ReCCLAS, a pris fin ce mardi 26 novembre 2019.

Au total 140 personnes ont participé à cet atelier qui s’est tenu dans la salle de conférence du centre de formation professionnelle de Nzérékoré. Venus de 25 collectivités locales issues de 3 préfectures de la région forestière ( Nzérékoré, Beyla et Lola), les participants ont échangé sur la qualité de la collaboration entre les autorités sanitaires et les collectivités locales concernées par le projet. Au cours des discussions, les participants ont également échangé sur le renforcement des capacités des collectivités locales afin que celles-ci puissent soutenir le développement et le fonctionnement du système de santé au niveau communautaire.

A l’occasion de la clôture de ladite activité, le président de l’association du conseil des communes de la Guinée Forestière a remercié et encouragé les initiateurs du projet à cause des résultats atteints. Il a invité les participants à appliquer les décisions prises ensemble au cours de ces deux jours de travaux.

«  Nous sommes sûrs que pendant ces jours, vous avez pu analyser les résultats atteints et en même temps dégager les goulots d’étranglement pour un perfectionnement futur de vos approches et méthodes. Soyez-en vivement remerciés. Nos remerciement s’adressent à l’ONG Terre des Hommes et à tout son staff pour l’engagement, la persévérance et surtout le sérieux dont ils ont fait montre dans la conduite et la gestion de ce projet », a relaté Antoine Gbogolo Soromou, président de l’association du conseil des communes de la Guinée Forestière.

terre_des_hommes_nzere.jpg

Dans son discours de clôture, le chef de la Délégation de "Terre des Hommes" a invité les participants à accompagner les conclusions du projet.

‘’Ce projet est le vôtre. Je suis convaincu qu’à vos côtés la suite du projet sera améliorée et que même après le ReCCLAS, les actions entamées seront pérennisées. Je vous invite à accompagner la mise en œuvre des conclusions que nous avons pris ensemble lors de cet atelier et avoir une approche inclusive de tous les acteurs pertinents  de vos différentes localités afin d’offrir aux populations un système de santé local efficace et adapté à leurs besoins’’, a conseillé  M. David Bridier.

Pour sa part, la représentante de l’Union Européenne a donné quelques chiffres liés aux résultats atteints par le projet.

« Permettez-moi de féliciter les acteurs du projet pour les résultats atteints, pendant la deuxième année de mise en œuvre. Je voudrais mentionner que le projet a redynamisé les 25 Cosah comme prévu, dont 96% tiennent au moins une réunion par mois qui est relatif au traitement des enfants de moins de 5 ans. Nous saluons très fort les initiatives de certaines collectivités qui ont déjà commencé à participer au financement des activités de la santé communautaire. Le projet a enrichi l’approche de santé communautaire et la collaboration entre les collectivités locales et les autorités sanitaires. Cette expérience mérite d’être partagée au niveau national pour enrichir la stratégie nationale de la santé communautaire», a ajouté  Mme Diana Van Daele.

Avant de déclarer close cette activité, Docteur Pépé Bilivogui, représentant le Directeur Régional de la Santé de Nzérékoré s’est félicité des progrès accomplis et a remercié tous ceux qui ont participé à sa réussite.

 

SAKOUVOGUI Paul Foromo

Correspondant régional d’Africaguinee.com

A Nzérékoré

Tél :  (00224à 628 80 17 43

Créé le Mercredi 27 novembre 2019 à 8:54