Attaques d'Alpha Condé: la "cinglante réplique" du tandem Cellou-Sidya...

Diatribes du Chef de l'Etat contre les anciens PM de Conté
Sidya Touré, leader de l'UFR et Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG
Sidya Touré, leader de l'UFR et Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG

CONAKRY-Se sentant directement visés par les attaques d’Alpha Condé lors de sa récente tournée en forêt et en Haute Guinée, les deux anciens premiers ministres Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré ont répliqué ce mardi 26 novembre 2019. Les deux ténors de l’opposition ont sorti l’artillerie lourde pour balayer les accusations du Chef de l’Etat.

« Alpha se promène entre la forêt, Kankan, Siguiri en donnant des poings de gauche à droite en traitant les gens de bandits. Mais quand vous avez dépensé 3 milliards de dollars dans l’électricité et qu’il n’y ait pas une seule ville du pays qui a le courant, quand vous avez dépensé 2 milliards de dollars dans les infrastructures routières et que vous ne pouvez pas montrer 100 kilomètres de routes que vous avez fait, alors où sont les bandits ? Je  ne parle même pas des mines, nous avons trop de choses de ce genre. Nous demandons à Alpha Condé d’entendre la voix du peuple de Guinée et de se retirer », a répliqué le leader de l’Union des forces républicaines ajoutant qu’il faut que l'alternance se fasse en Guinée en 2020.

Ce week-end, le président Alpha Condé a cloué au pilori les anciens premiers ministres de feu Général Lansana Conté qu’il accuse d’avoir mis le pays à terre. Alpha Condé a averti qu’il ne laissera pas le pays dans des mains de bandits. Se sentant visé par ces diatribes, Cellou Dalein Diallo a répliqué avec véhémence à sa façon.

« Il a dit qu'il ne va pas laisser le pays à des bandits. Je vous ai toujours que Alpha est un dictateur. Notre constitution prescrit qu’il faut laisser le peuple de Guinée choisir librement son président. Il pense qu’il va laisser le pays dans des mains propres, mais s'il y a bandits dans ce pays là, tout le monde connait qui sont les bandits. La rébellion de 2000 tout le monde sait qui l’a organisé, l’attentat contre le président Condé à Enco 5, tout le monde le sait. Qui a fait assassiner Panival Bangoura ? Donc, écoutez les premiers ministres dont il parle, Sidya, Kouyaté et moi, en 2010 lorsque les élections étaient transparentes, nous  avions totalisé 65% des suffrages exprimés. Mais sur quoi peut-il se fonder pour dire que les guinéens ne veulent pas de nous ? Il prend toujours ses désirs pour la réalité. Mais ça ne passera pas », a enfoncé Cellou Daein Diallo.

Nous y reviendrons !

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le Mardi 26 novembre 2019 à 19:26