Guinée: Une "lueur d’espoir" pour la libération Koundouno, Sanoh et Cie…

Société
Les responsables du FNDC
Les responsables du FNDC

CONAKRY- Une lueur d’espoir souffle pour la libération des responsables du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC).

Le procès en appel d’Abdouramane Sanoh, Sékou Koundono, Ibrahim Diallo et compagnie a été programmé pour le jeudi 28 novembre. Leurs proches nourrissent l’espoir de les voir enfin libres. C’est du moins le vœu formulé par maître Salifou Béavogui.

 « Nous avons espoir et nous n'allons jamais varier sur notre ligne de défense. Nos clients ne méritent pas d’être en prison. Nous avons espoir que le droit sera dit et qu’ils seront libérés », rassure Me Beavogui.

Abdourahmane Sanoh, le coordinateur du FNDC et ses proches collaborateurs Sékou Koundouno, Ibrahim Diallo, Bill de Sam, Bailo Diallo ont été condamnés à des peines d’emprisonnement fermes pour avoir appelé à manifester contre le projet de nouvelle constitution.

« Nous allons nous battre pour que le droit triomphe  et pour que force reste à la loi », a soutenu Me Béavogui.

Dossier à suivre...

Bah Aissatou

Pour Africaguinee.com

Tél : (+224) 655 31 11 14

Créé le Lundi 25 novembre 2019 à 20:03