Boké: La caravane nationale citoyenne sensibilise sur la paix et la cohésion...

Promotion de la citoyenneté et de la cohésion
Les caravaniers du ministère de la jeunesse sensibilise à Boké
Les caravaniers du ministère de la jeunesse sensibilise à Boké

BOKE- Afin de consolider la paix et l'unité nationale en Guinée, le ministère de la jeunesse et de l'emploi jeune à  travers  l'agence nationale de volontariat jeune (ANVJ), a  entamé  la deuxième édition de la caravane nationale citoyenne de la jeunesse.

Durant deux semaines, les caravaniers vont sillonner les différentes régions administratives du pays ( du 23 NOVEMBRE au 7 DÉCEMBRE 2019). Cette initiative a commencé par la région administrative de Boké, ce dimanche 24 novembre. C’est la maison des jeunes de Boké qui a accueillie les caravaniers. A cette occasion, association de jeunes, clubs informels et d'autres structures de la ville ont massivement répondu à l’appel pour écouter le conférencier de la mission qui a développé des thèmes axés sur la paix,  la protection de l’environnement et l'unité nationale.

«Cette caravane nationale citoyenne venue de Conakry est arrivée à Boké pour rencontrer les citoyens afin de parler d’unité nationale, de cohésion sociale, de la paix  mais aussi de l’esprit de volontariat ainsi que de la protection de l’environnement. Nous sommes dans un pays où nous avons plusieurs ethnies. Donc, sous le leadership du président Alpha Condé l’ANVJ à travers le ministre de la jeunesse Mouctar Diallo a initié l’année dernière la caravane nationale. Le but est d’aller à la rencontre des populations, discuter avec elles sur le vivre-ensemble. C’est pourquoi nous avons pris notre bâton de pèlerin pour faire des sensibilisations dans les 8 régions administratives de la Guinée. N’oubliez pas aussi, nous sommes à une période préélectorale, des tensions peuvent naître partout dans le pays. D’où la nécessité de cette tournée de sensibilisation pour la paix, l’entente et la cohésion ente les fils de ce pays qui nous est cher», a expliqué Macka Baldé, directeur général adjoint de l’agence national de volontariat jeunesse.

Au nom du préfet de Boké, le secrétaire général des affaires  administratives Elhadj LANCINET DIGNITÉ  a remercié la mission tout en parlant de l'importance que ce déplacement revêt pour la préfecture de Boke, zone minière par excellence qui regorge une forte densité de la population juvénile.

«  Si le ministère de la jeunesse vient avec cette initiative, c’est pour l’intérêt de vivre ensemble et le fait d’échanger entre caravaniers peut faire naitre le sentiment d’amitié et de fraternité entre nous. Donc, il faut que chacun de nous apporte sa pierre et ce que nous sommes en train de faire ici cadre avec la citoyenneté. S’accepter entre nous dans la cohésion, l’unité nationale, c’est aussi la citoyenneté qui maintient la paix. Suivre les modules pour les réinvestir sur le terrain est une nécessité, le souhait est que cette caravane vous aide à changer de comportement pour avoir un modèle de société », a déclaré le secrétaire général chargé des affaires administratives de Boké qui a ouvert cette ouverte la 2ème  édition de la caravane.  

«  L’année dernière, nous étions là, je pense que cela a changé quelque chose chez nous à Boké. Le sens de la paix, la cohésion, l’unité nationale avait été bien comprise dans la mesure où malgré les violences partout dans le pays, la région de Boké s’est démarquée depuis l’année dernière. J’ai la ferme conviction que si on rajoute la formation et la sensibilisation autour de ces thématiques la cohabitation sera parfaite encore. Donc j’invite l’ensemble des participants de suivre avec attention les messages qui seront véhiculés ici dans ces 48heures », a lancé ce particpant.

 

Pour sa part, le secrétaire général du ministère de la jeunesse Yomba Sano  n’a pas manqué de revenir sur l’importance d’une telle initiative en faveur des jeunes. «  Vous le savez déjà, l’année dernière à pareil moment, nous étions là pour la première édition. Cette année c’est la deuxième édition. Retenez tout simplement que cette caravane organisée par l’agence nationale  de volontariat jeunesse a pour but principal de cultiver le vivre ensemble, la citoyenneté, l’inter culturalité afin que tous les jeunes de Guinée se sentent chez eux partout où ils se trouvent dans le pays. Pour cela des thématiques comme l’unité nationale, la citoyenneté, l’esprit du volontariat, l’environnement et le développement durable seront abordés. Il faut rappeler que la ville de Boké  constitue la première étape de cette caravane initiée par le ministère de la jeunesse pour préparer les jeunes de Guinée à l’insertion sociale avant de parler de l’insertion professionnelle et économique des jeunes, il faut parler de l’insertion sociale. Il faut d’abord les mobiliser autour d’un objectif comme celui de la présente caravane », a lancé ce cadre du département de la jeunesse.

Après l’étape de Boké, les caravaniers ont 15 jours devant eux pour sillonner les 8 régions Administratives de la Guinée. A rappeler que ce lundi, la caravane a été reçue dans la ville Kindia.

Oumar Sory Camara,

Correspondant régional

Africaguinee.com à Boké

Créé le Lundi 25 novembre 2019 à 20:00

TAGS