Le FNDC accuse : « le Gouvernement a confisqué les corps… »

Inhumation des corps des victimes
Le Front national pour la Défense de la Constitution
Le Front national pour la Défense de la Constitution

CONAKRY- L’enterrement des victimes des derniers évènements survenus à Conakry n’aura pas lieu ce jeudi 21 novembre 2019. Et pour cause : les dépouilles ne seraient pas encore disponibles à cause des autopsies qui seraient toujours en cours.

Mais pour le front national  pour la défense de la Constitution, ces arguments ne sont que des alibis. Il accuse le gouvernement d’avoir confisqué les corps pour empêcher les familles d’enterrer les victimes.  

« Le FNDC rappelle que la marche programmée pour le mardi 26 novembre 2019 est maintenue à Conakry et sur toute l’étendue du territoire nationale. En outre, une vingtaine d’antennes préfectorales du FNDC sont à pied d’œuvre pour tenir des manifestations ce jeudi 20 novembre 2019 afin de dénoncer les manœuvres du pouvoir visant à maintenir au pouvoir le Président de la République au-delà de ses deux mandats constitutionnels. Cependant, le FNDC informe le Peuple de Guinée que les enterrements des victimes de nos dernières manifestations ne pourraient intervenir demain jeudi 21 novembre 2019, contrairement à l’annonce faite le jour de notre plénière », annonce le FNDC dans une note. 

Le coordinateur par intérim de ce mouvement a accusé le Gouvernement d'avoir confisqué les corps. ‘’ Le gouvernement a confisqué les corps sous prétexte que les autopsies ne sont pas encore terminées. Malheureusement les parents des victimes ne peuvent pas rentrer en possession des corps de leurs enfants avant la semaine prochaine’’ a expliqué Oumar Sylla, accusant les forces de l’ordre d’être derrière ces tueries.

communique_29_fndc.png

‘’ Il faut qu’on sache  que ces tueries ne sont autres que l’émanation des Forces de Défense et de Sécurité qui sont  à la solde du pouvoir sanguinaire de  Monsieur Alpha Condé. Au terme de cela, le FNDC fixera la date des enterrements de nos martyrs une fois que les corps seront rendus aux familles’’,a accusé Oumar Sylla le coordinateur par intérim du FNDC.

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 13

Créé le Jeudi 21 novembre 2019 à 9:41