Manifestations en Guinée : Risque de violences ce jeudi à Kindia…

Marche pour la défense de la Constitution
Violences à Kindia, image d'archive
Violences à Kindia, image d'archive

CONAKRY-La ville de Kindia risque de connaitre des violences ce jeudi 14 novembre ! Et pour cause : la manifestation projetée par l’antenne locale du Front national pour la Défense de la Constitution a été interdite par les autorités communales.

Pour motiver son interdiction, le maire de Kindia Mamadouba Bangoura a invoqué l’organisation d’une cérémonie de remise qui devrait selon lui, accueillir des personnalités de haut rang. C’est pour cette raison qu’il a mentionné dans le courrier réponse adressé au FNDC que la marche est interdite.

Mais du côté de l’antenne locale du FNDC, on reste intransigeant. La manifestation qu’elle a prévue ce jeudi aura bel et bien lieu, selon l’itinéraire défini par les organisateurs.

« Le FNDC n'obéira absolument pas à cette décision injuste, illégale et irresponsable. La ville de Kindia n'appartient pas à un individu, ni à un groupuscule d'individus apatrides qui ne pensent qu'à leur intérêt personnel et égoïste. Le FNDC Kindia va résister ce jeudi conformément à l'article 21 de notre Constitution. Le FNDC appelle l'ensemble des citoyennes et citoyens de Kindia à se mobiliser pour donner un franc succès à la marche. La paix et la quiétude sociale résident dans le respect et l'application stricte de la Loi. Car, les autorités locales sont en manque d'arguments juridiques pour s'opposer à la marche pacifique du FNDC », a énergiquement réagi le coordinateur régional du FNDC,Alsény Farinta Camara.

Cette montée des tensions qui intervient à la veille de cette manifestation laisse craindre des risques de violences ce jeudi dans la ville des agrumes.

A suivre…

Africaguinee.com

 

Créé le Mercredi 13 novembre 2019 à 16:11