La Société Minière de Boké remporte l’appel d’offres pour l’exploitation des gisements de minerai de fer des Blocs I et II de Simandou

Mines
Sur cette photo, de gauche à droite : l’ambassadeur de France en Guinée, Jean-Marc Grosgurin ; le président du conseil d’administration de la SMB, Fadi Wazni ; Bosco Lau, vice-président Winning International Group ; Ismael Diakité, directeur général adjoint de la SMB ; Frédéric Bouzigues, directeur général de la SMB
Sur cette photo, de gauche à droite : l’ambassadeur de France en Guinée, Jean-Marc Grosgurin ; le président du conseil d’administration de la SMB, Fadi Wazni ; Bosco Lau, vice-président Winning International Group ; Ismael Diakité, directeur général adjoint de la SMB ; Frédéric Bouzigues, directeur général de la SMB

Conakry (Guinée), le 13 novembre 2019 – Suite à un appel d’offres ouvert par le décret D/2019/0194/PRG/SGG du 13 juillet 2019, la Société Minière de Boké (SMB) a remporté l’attribution des gisements de minerai de fer des Blocs I et II de Simandou.

Conformément au Cahier Spécial des Charges relatif à l’Appel d’Offres pour l’octroi de droits miniers sur les gisements de minerai de fer des Blocs I et II de Simandou, le Consortium SMB-Winning s’engage par ailleurs à exporter son minerai via le territoire guinéen, en construisant notamment une voie ferrée de plus de 650 kilomètres, ainsi qu’un port en eau profonde à Matakong, dans un délai de cinq ans à compter de la ratification des conventions.

Depuis sa création en 2014, la SMB - consortium formé par l’armateur singapourien Winning Shipping, le producteur chinois d’aluminium Shandong Weiqiao, le groupe Yantaï Port ainsi que la société guinéenne de transport et logistique United Mining Supply (UMS) – est devenue le premier exportateur de bauxite de Guinée, avec 42 millions de tonnes produites en 2018. La SMB emploie 9 000 personnes dans la région de Boké et a construit deux terminaux fluviaux – Dapilon et Katougouma – rattachés au port de Boké. Enregistré à l’Organisation Maritime Internationale (OMI) depuis septembre 2018, Boké est le plus grand port polyvalent de Guinée en termes de volume de marchandises manutentionnées (import & export), et possède également le plus grand centre de réparation navale d'Afrique de l'Ouest.

Alors qu’il a déjà investi près de 1,5 milliard de dollars US dans ses activités dans la région de Boké, le Consortium a également lancé le Projet Boffa-Boké, comprenant une ligne de chemin de fer de 135 kilomètres dans un corridor s’étendant du terminal fluvial de Dapilon aux nouvelles zones minières de Santou II et de Houda, et la construction et l’exploitation d’une raffinerie d’alumine dans la région de Boké. L'investissement total consenti pour l’intégralité du Projet Boffa-Boké par le Consortium est estimé à 3 milliards de dollars US.

Pour le singapourien M. Sun Xiushun, Président Directeur Général du Consortium : « Le Projet Simandou Blocs I & II sera déterminant pour l’avenir de la Guinée. Ce méga-gisement est une opportunité en termes d’emploi et de création de richesses pour l’ensemble du pays. Avec le chemin de fer transguinéen, la Guinée sera désormais dotée d’une véritable ligne de vie reliant quatre régions guinéennes entre elles, accélérant la décentralisation administrative et économique, et renforçant le maillage ferroviaire du pays. »

« Avec son expérience réussie à Boké dans la bauxite, le Consortium se propose de répliquer son modèle économique et social, axé sur la responsabilité et la durabilité, dans l’exploitation du fer de Simandou I et II, explique le franco-guinéen Fadi Wazni, Président du Conseil d’Administration de la SMB. Nous sommes honorés de la confiance qui nous est accordée, tout en remerciant les équipes qui nous ont aidées à préparer l’offre du projet et que j’ai eu le privilège de conduire. Nous sommes persuadés que le Consortium SMB-Winning est le meilleur partenaire pour mener à bien le Projet Simandou I et II aux côtés du gouvernement, des autorités locales et du peuple guinéen. »

« Aujourd’hui, la Chine est le principal acteur industriel mondial, et donc le premier consommateur de minerai pour la transformation primaire » déclare le français Frédéric Bouzigues, Directeur Général de la SMB. « Il était stratégique que la Guinée puisse s’intégrer dans cette chaîne de valeur mondiale avec l’appui de plusieurs partenaires internationaux, afin de contribuer à moyen terme à une première transformation locale. »

À propos du Consortium SMB-Winning

Fondé en 2014, le Consortium SMB-Winning regroupe quatre partenaires mondiaux dans les domaines de l’extraction, de la production et du transport de bauxite : le singapourien Winning Shipping Ltd, armateur asiatique de premier plan ; UMS, une société de transport et de logistique présente en Guinée depuis plus de 20 ans ; Shandong Weiqiao, une société chinoise leader dans la production d’aluminium, forte de 160 000 employés et d’un chiffre d’affaires annuel de 45 milliards de dollars US ; et le groupe Yantaï Port. L’État de Guinée, partenaire et membre du consortium, est actionnaire à hauteur de 10%. 

 

Contact presse

Agence 35°Nord

Léonard Lifar

ll@35nord.com

+33 7 68 68 76 06

Créé le Mercredi 13 novembre 2019 à 12:33

TAGS