Première guerre mondiale: les 101 ans de l’armistice célébrés en Guinée…

Fin de la première guerre mondiale
Commémoration des 101 ans de l'armistice en Guinée
Commémoration des 101 ans de l'armistice en Guinée

CONAKRY- L’ambassade de France en Guinée a commémoré ce lundi 11 novembre 2019, les 101 ans de l’armistice. Cette cérémonie commémorative a eu lieu au cimetière de Boulbinet dans la commune de Kaloum où une gerbe de fleur a été déposée à la mémoire des martyrs français tombés dans le champ d'honneur.

Il y a un siècle, l’armistice était signé à l’intérieur d’un wagon dans la forêt de Compiègne, scellant ainsi la fin de la première guerre mondiale. C’était le 11 novembre 1919 à 5h 15mn, soit un an après la fin de grande guerre. Cette signature a non seulement mis fin à la première guerre mondiale qui a duré de 1914 à 1918 mais aussi a donné la victoire aux Alliés.

Dans la capitale guinéenne, outre les représentants de l’ambassade de France, le corps diplomatique accrédité en Guinée, cette cérémonie commémorative a mobilisé plusieurs personnalités du pays dont entre autres le chef de d’état-major général des armées guinéennes, le Général Namory Traoré, le haut commandant de la gendarmerie nationale, général Ibrahima Baldé, le Général de Brigade Aérien Sidy Yaya Camara, Directeur du cabinet du ministère de la défense nationale et Représentant du ministre d’Etat, ministre de la défense nationale, ministre des affaires présidentielles.

Avant de qualifier l’anniversaire l’armistice comme un événement mémorable pour toute l’humanité, le Représentant du ministre de la défense nationale à cette cérémonie commémorative s’est joint à ses frères d’armes de la France pour rendre un vibrant hommage aux soldats qui sont morts dans les opérations de maintien d’ordre à l’extérieur pour la France.

« Au nom du ministre d’Etat, ministre de défense nationale, chargé des affaires présidentielles, j’exprime un sentiment de réconfort moral. L’anniversaire de l’armistice est un événement mémorable pour toute l’humanité. A cela, la République Française a joint à cet anniversaire la commémoration des morts tombés sur les théâtres d’opérations extérieurs pour la France. Donc, en tant que frère d’arme, il est important que nous puissions partager ces moments pathétiques mémorables pour l’histoire », a exprimé le Général de Brigade Aérien Sidy Yaya Camara.

Le représentant de l’Ambassadeur de la France en République de Guinée, Jean Marc Grosgurin a quant à lui, évoqué l’importance de cet anniversaire. Selon Fabien Talon, chaque 11 novembre tous les français où qu’ils soient, de toutes les catégories confondues, se rassemblent et se recueillent devant la mémoire de ceux qui sont morts pour défendre leur nation.

«C’était il y a 100 ans, une nouvelle page s’ouvrait, celle de souvenir, de la mémoire et de l’hommage. Depuis, inlassablement les français sont fidèles à cet anniversaire. En ce jour, dans les métropoles, dans les monuments aux morts, sur les places de nos villes et de nos villages, toutes les générations unies et solidaires se rassemblent et se recueillent. La nation se souvient de ceux qui se sont battus pour elle entre 1914 et 1918. Elle n’oublie pas ses enfants tombés au champ d’honneur sur tous les fronts d’orient et d’occident, elle n’oublie pas le sang versé par les soldats venus d’Afrique, d’Asie Pacifique et d’Amérique, elle salue toutes nations alliées qui ont partagé le même combat », a déclaré le premier conseiller de l’Ambassadeur de la France en Guinée avant de d’annoncer que le Président Emanuel Macron a inauguré ce 11 novembre 2019 un monument national à la mémoire des soldats qui sont morts pour la France.

« Depuis 2012, chaque 11 novembre est aussi l’occasion d’honorer toutes les filles et tous le fils de la France qui dans tous les conflits hier comme aujourd’hui ont accompli leur devoir jusqu’au don suprême. En ce jour, la nation rend un hommage particulier aux soldats morts pour la France en opération extérieure. En inaugurant un monument national en leur mémoire, le Président de la République, (Emanuel Macron ndlr) inscrit dans les mémoires la reconnaissance pleine et entière de tout un peuple pour ses combattants », a ajouté  Fabien Talon.

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00244) 666 134 023

Créé le Lundi 11 novembre 2019 à 18:43