Damaro Camara : « Ça me fait tellement mal… »

Politique
Amadou Damaro Camara, président du groupe parlementaire de la majorité présidentielle
Amadou Damaro Camara, président du groupe parlementaire de la majorité présidentielle

CONAKRY-Les victimes des dernières violences survenues lors manifestations de la mi-octobre en Guinée ont été inhumées ce lundi 4 novembre 2019. 

A cette occasion, le Front National pour la Défense de la Constitution, mouvement politico-social opposé au référendum constitutionnel a organisé de grandes funérailles pour ces victimes considérées comme des « martyrs ».  Mais la démarche est vivement critiquée par le parti au Pouvoir. 

Interrogé par Africaguinee.com, l’honorable Amadou Damaro Camara n’a pas caché sa peine. Le parlementaire dit qu’il est peiné de voir que les corps des enfants des autres sont brandis en trophées politiques. 

« Ça me fait tellement mal, en tant que père de famille je n’ai pas envie de me prononcer sur cette question. Ça me fait en tant que père ! Et ça me fait encore plus mal qu’on en fasse des trophées politiques les corps des enfants des autres », déplore ce haut responsable du RPG-arc-en-ciel. 

A suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 12

Créé le Mardi 05 novembre 2019 à 9:33