Maroc: les bus interdits aux sans-papiers africains?

Immigration au Maroc

Afin de lutter contre l’immigration clandestine au Maroc, les autorités marocaines ont interdit la vente de tickets de bus aux africains en situation irrégulière.

« Interdiction de vendre des billets aux africains en situation irrégulière » ; Ce message, affiché dans une agence de la Compagnie de transport au Maroc (CTM) à Rabat, a été filmé en début de semaine par un ressortissant d’Afrique subsaharienne.

Les africains qui vivent sur le sol Marocain doivent se munir d’un justificatif de titre de séjour avant de monter dans les transports en commun, chose qui ne laisse pas indifférent l’association marocaine des droits humains.

« Le fait de lier la vente d’un ticket à la situation d’un migrant, et d’une manière ou d’une autre à sa couleur de peau, est un acte raciste pour nous. En tant qu’association de défense des droits humains, nous ne pouvons pas l’accepter. Les migrants ont le droit de circuler librement au Maroc. Pourquoi devrait-on leur interdire cela ? » Oumar Naji, vice président de l’association  marocaine des droits humains.

Cette décision des autorités Marocaines  a suscité la polémique sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes estimant qu’il s’agissait d’une mesure raciste.

Christine sogoni Guilavogui

Pour africaguinee.com

Créé le Lundi 04 novembre 2019 à 14:30