Conakry: des journalistes agressés au siège du parti d'Alpha Condé

Liberté de la presse
Ibrahima Sory Diallo reporter du site Guineematin.com
Ibrahima Sory Diallo reporter du site Guineematin.com

CONAKRY-Plusieurs journalistes guinéens qui étaient venus couvrir l'assemblée générale du RPG arc-en-ciel ont été agressés puis expulsés du siège par des militants surexités ce samedi 2 novembre. 

Le journaliste du site d’information Guineematin.com Ibrahima Sory Diallo et plusieurs autres de ses confrères ont été agressés ce samedi 2 novembre 2019 au siège du RPG sis à Aviation par des militants du parti.

Les militants du parti au pouvoir reprocheraient au reporter de Guineematin.com d’avoir écrit un article le jeudi dernier annonçant que le Président Alpha Condé avait quitté le palais du peuple le jour de son accueil sans tenir un discours.

Après avoir bousculé et traîné le journaliste dehors, le ministre de l’enseignement technique et de la formation professionnelle Lansana Komara et Sékou Souapé Kourouma avaient tenté d’intervenir pour calmer les esprits mais en vain. Finalement le journaliste Ibrahima Sory Diallo et plusieurs de ses confrères ont été contraints de quitter les lieux par des militants du RPG zélés. Notre confrère que nous avons interrogé explique comment son agression a commencé.

« Il y a un monsieur qui est venu me chercher où j’étais assis, il m’a demandé si c’était bien moi Ibrahima Sory Diallo qui écrit pour le site Guineematin.com, je lui ai répondu oui. Après il m’a dit on te prie de quitter le siège. Je lui ai demandé pourquoi ? Entre temps il y a un autre jeune qui est venu me tirer par derrière me demandant de quitter. Ils me disaient que j’avais écrit du n’importe quoi sur la réception du Président de la République. Selon eux,  j’avais fait savoir qu’il a été au palais du peuple et qu'il n’avait pas tenu de discours parce qu’il serait déçu de la mobilisation", a expliqué notre confrère.

Le reporter de Guineematin dit être déçu et craint pour sa sécurité. "Je suis très déçu et frustré mais cela ne va nullement entacher ma détermination à pouvoir faire mon travail comme d’habitude. Je crains pour ma sécurité parce que s’il y a déjà des jeunes qui m’indexent et qui sont prêts à m’attaquer donc je suis un peu anxieux », a ajouté Ibrahima Sory Diallo.

Faut-il rappeler que c’est la énième fois que des journalistes soient agressés au siège du RPG. Le 26 mars 2016, un autre reporter d’Africaguinee.com a été agressé par des militants du parti présidentiel. 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00244) 666 134 023

 

Créé le Samedi 02 novembre 2019 à 15:57

TAGS