Guinée : Quand le cas Ousmane Gaoual "embarrasse" l'UFDG...

Politique
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG

CONAKRY-Après la « maladresse » de son responsable de communication, que fera l’union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) ?

Selon nos informations, au sein de la formation politique dirigée par Cellou Dalein Diallo, la sortie d’Ousmane Gaoual Diallo ce samedi 26 octobre à Paris a été accueillie avec un certain « embarras ».

« Il (Alpha Condé, ndlr) a exprimé le souhait de mourir président, on va l’aider, mais ça sera avant 2020. Parce qu’il n’est pas interdit de tuer des Présidents. Il n’est pas interdit que des présidents meurent. De toutes les manières, à la fin de son mandat, le peuple aura toute la légitimité de se débarrasser d’Alpha Condé et de son système. Ceci n’est pas un secret, nous ne cachons pas nos visages », a dardé hier le parlementaire. Cette déclaration aurait du mal à passer dans les rangs même de l’Ufdg.

De sources proches du parti, nous apprenons qu’une réunion de crise aurait eu lieu ce dimanche 27 octobre 2019. Une décision sera-t-elle prise par l’UFDG pour se désolidariser de son responsable de communication ? Notre source n’a pas été très explicite.

Toujours est-il que cette sortie du député uninominale de Gaoual continue de d’alimenter les débats notamment sur la toile. Surtout dans un contexte où le parti présidentiel continue d’accuser l’opposition de vouloir renverser Alpha Condé.

A suivre…

 

Africaguinee.com

Créé le Dimanche 27 octobre 2019 à 18:08