France : ce qu’Ousmane Gaoual a dit à Paris…

Lutte contre le troisième mandat
Ousmane Gaoual Diallo lors du rassemblement du FNDC ce samedi à Paris
Ousmane Gaoual Diallo lors du rassemblement du FNDC ce samedi à Paris

PARIS-Le député de l’opposition Ousmane Gaoual Diallo, qui a pris part ce samedi  26octobre 19 à un rassemblement du FNDC (front national pour la défense de la Constitution) à Paris, a tenu des propos qui font polémiques.

Déterminé à barrer la route au projet de nouvelle Constitution, le directeur de la cellule de communication du parti (UFDG) de Cellou Dalein Diallo a martelé entre autre que le peuple aura toute la légitimité de se « débarrasser d’Alpha Condé à la fin de son mandat ». Extrait !

« Il a exprimé le souhait de mourir président, on va l’aider, mais ça sera avant 2020. Parce qu’il n’est pas interdit de tuer des Présidents. Il n’est pas interdit que des présidents meurent. De toutes les manières, à la fin de son mandat, le peuple aura toute la légitimité de se débarrasser d’Alpha Condé et de son système. Ceci n’est pas un secret, nous ne cachons pas nos visages. Nous nous exprimons lorsque vous violez les lois de la République, vous êtes un délinquant. Lorsque vous violez la Constitution sur le parjure,  vous êtes passible de tout ce que le peuple veut vous faire…».

Africaguinee.com

 

Créé le Dimanche 27 octobre 2019 à 12:31