Marche du 24 octobre: Après la rue, place à la "guerre des chiffres"...

Manifestations en Guinée
Manifestation du 24 octobre à Conakry
Manifestation du 24 octobre à Conakry

CONAKRY-Après la bataille de la rue, place à celle des chiffres ! Entre le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) et le Gouvernement guinéen c’est le désaccord total sur le nombre de personnes sorties manifester ce jeudi 24 octobre dans les rues de Conakry, contre le changement constitutionnel.

Si les opposants au troisième mandat exultent en évoquant le chiffre d’un million cinq cent mille personnes, le gouvernement lui soutient que le nombre de personnes sorties ce jeudi à Conakry est nettement inférieur.  

« La marche qui s’est déroulée sans heurts a mobilisé environ 30 mille personnes », a annoncé le gouvernement dans un communiqué publié jeudi soir.

Faux a rétorqué Sidya Touré qui était dans la marche. « Plus d'1 million de guinéens ont marché pour dire NON au 3ème mandat. C'est une réponse cinglante du peuple aux élucubrations référendaires des laudateurs de Alpha Condé », a lancé le leader de l’UFR qui déclare n’avoir jamais vu une telle mobilisation en Guinée.

Plus vague  Cellou Dalein Diallo, lui a parlé d’une marée humaine qui s’est « massivement exprimée dans nos rues contre le changement de Constitution ».

S’il est difficile voire impossible de départager les deux camps en donnant avec exactitude le nombre de personnes sorties ce jeudi à Conakry, il y a cependant une évidence qui mérite d'être évoquée. C’est une déferlante populaire qui a envahi les rues de Conakry ce jeudi.

Une foule compacte a marché tout au long de l’itinéraire jusqu’à l’esplanade du stade 28 septembre où un magma humain s’est rassemblé dans une ambiance bon enfant.

Focus Africaguinee.com

Créé le Vendredi 25 octobre 2019 à 12:53

TAGS