Guinée: Abdourahmane Sanoh et cie retournent en prison...

Procès des responsables du FNDC
Abdourahmane Sanoh, coordinateur du FNDC au TPI de Dixinn
Abdourahmane Sanoh, coordinateur du FNDC au TPI de Dixinn

CONAKRY- Le procureur du TPI de Mafanco vient requérir  trois ans de prison ferme contre l’artiste reggae-man guinéen Elie Kamano, poursuivi pour « participation délictueuse à une manifestation non autorisée ».

Dans ses réquisitions, le procureur Mansour Soriba Manet a demandé au Tribunal de retenir dans les liens de la culpabilité Elie Kamano et le condamner à 3 ans de prison ferme et une amende d’un million de francs guinéens.

Il faut noter que l’artiste a rejeté les charges portées sur lui. Au cours du procès, cinq des 12 interpellés ont bénéficié d'une liberté provisoire et mis à la disposition de leurs avocats.

Pendant ce temps le procès d’Abdourahmane Sanoh et ses pairs du FNDC qui se déroule à Dixinn a été renvoyé au 22 octobre pour le délibéré. Dans leurs plaidoiries, les avocats des responsables du FNDC ont plaidé pour la relaxe pure et simple de leurs clients, accusés d'"actes et manoeuvres pouvant entrainer des troubles à l'ordre public".

A suivre…

La rédaction

Créé le Vendredi 18 octobre 2019 à 20:47