Elhadj Ousmane s’agace face aux tueries : "Est-ce qu’il n’y a que des peulhs en Guinée?"

Exactions et meurtres à Conakry
Elhadj Ousmane Baldé président de la Coordination Haali Poular
Elhadj Ousmane Baldé président de la Coordination Haali Poular

CONAKRY-Elhadj Ousmane Baldé « sans loi » est en colère ! Le président de la Coordination Haali Poular est agacé par les tueries à Conakry, notamment dans la commune de Ratoma.

« Pourquoi ? Est-ce qu’il n’y a que des peulhs en Guinée ? Est-ce que c’est seulement dans la commune de Ratoma  où il y a eu ces manifestations ? Une manifestation qui a eu lieu sur l’ensemble du territoire national, c’est seulement à Ratoma où il y a eu huit morts », s’insurge cette autorité morale.

« Les familles des victimes et moi voulons comprendre vraiment. Si on détruit des maisons, on tue des gens c’est seulement à Ratoma. Pourquoi ? Même si c’est tout le pays qui se soulève, c’est sur la commune de Ratoma qu’on se venge. Pourquoi ? Mais Dieu, le très haut observe tout », a ajouté le président de la Coordination Haali Poular.

Elhadj Ousmane Baldé n’a pas manqué d’interpeler la communauté internationale sur les cas de meurtres et exactions qui ont eu lieu dans la commune de Ratoma.

« J’interpelle l’opinion nationale, la CEDEAO, l’Union Africaine et toutes les organisations de défense des droits de l’homme, la Guinée prépare un génocide. Que le monde entier soit avertit. Que chacun observe ce qui se passe et œuvre pour que cela n’arrive pas à notre pays »,  a-t-il interpelé.

« Aidez-nous ! Ce sont les fils des peulhs qui sont en train d’être chassés et assassinés, sans justice, sans recours. Je prie Dieu que le Président de la République entende et comprenne ce message pour le bonheur du pays », a-t-il lancé.

Africaguinee.com

Créé le Vendredi 18 octobre 2019 à 20:13