Abrogation du 3ème mandat : l'appel de Cellou après le sommet de Niamey…

Bannissement du troisième mandat en Afrique
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG

CONAKRY-Après le sommet de Niamey sur l’abrogation du troisième mandat en Afrique, Cellou Dalein Diallo a lancé un appel. Alors que cette question est en débat en Guinée, l’opposant a invité les guinéens à se mobiliser pour refuser le changement de leur Constitution.

« L’appel lancé à Niamey par les leaders africains en faveur de la limitation des mandats mérite d’être salué et soutenu. Il reflète l’aspiration des populations africaines. J’appelle les guinéens à se mobiliser pour refuser le changement illégal et inopportun de leur Constitution », a lancé l’ancien premier ministre.

Lors du sommet de Niamey, le président nigérien Mahamadou Issoufou a appelé de vive voix à proscrire le troisième mandat en Afrique.

« Je crois à la nécessité de l’alternance démocratique, qui permet la respiration démocratique. La respiration démocratique favorise la stabilité des institutions. Passer le pouvoir en 2021 à un successeur démocratiquement élu sera ma plus belle réalisation », a déclaré Issoufou Mahamadou. Cette déclaration qui contraste avec les ambitions d’Alpha Condé est très commentée en Guinée.

Africaguinee.com

 

Créé le Dimanche 06 octobre 2019 à 22:20