Le Consortium SMB-Winning confirme la bonne continuation des travaux du chemin de fer Dapilon-Santou avec l’arrivée de nouveaux matériaux

Publireportage

Conakry (Guinée), le 24 septembre 2019 - Depuis le 29 mars dernier, les travaux d’une nouvelle voie ferrée– la première depuis près de 50 ans en Guinée – ont été lancés par le Consortium SMB-Winning pour rallier le terminal de Dapilon aux gisements de Santou. Lors de cette cérémonie de pose de la première pierre réunissant près de 10 000 personnes, le président Alpha Condé était présent ainsi que M. Sun Xiushun, Commandant Général du Consortium-Winning, Consul honoraire de Guinée à Singapour et Président Directeur Général de Winning International.

Le chemin de fer en construction reliant le port guinéen de Dapilon à la zone minière de Santou est situé dans les régions de Boké et Kindia au nord-ouest de la Guinée. S'étendant sur une longueur totale d'environ 135 kilomètres, l'ensemble de la voie ferrée comprendra 23 ponts, deux tunnels et six dépôts. Dans la gestion de la construction et de la future exploitation de cette voie ferrée, le Consortium intègre les principes de sécurité, de haute qualité, de haute efficacité et de faible coût pour en faire un modèle de gestion de projet ferroviaire en Afrique de l’Ouest.

Dans un premier temps, le chemin de fer sera principalement dédié au transport des minerais de la zone minière jusqu'au port de Boké au terminal de Dapilon. À plus long terme, le Consortium ouvrira ses services à des tiers et intégrera le chemin de fer dans le réseau national de transport ferroviaire guinéen afin de contribuer au développement socio-économique du pays.

Avant le chargement des approvisionnements, l'équipe de Winning Shipping a formulé un plan de levage et d'arrimage en fonction de la technologie de levage du port de Yantai et des spécificités du mode de déchargement en Guinée. Sous la direction de l'équipe d'expédition, les fournisseurs et les exploitants de terminaux améliorent constamment le système de fixation et de renforcement pour s'assurer que les matériaux sont bien entretenus pendant le transport. Au total, 80 rails d'une longueur de 25 mètres sont chargés. Ces rails sont légèrement plus courts que la longueur de l'écoutille d'un grand navire.

Depuis l’implantation du Consortium en 2014, la Guinée est devenue le troisième producteur mondial de bauxite derrière l’Australie et la Chine. Avec le Projet Boffa-Boké, comprenant la construction du chemin de fer et d’une usine d’alumine, le Consortium SMB-Winning compte renforcer la position de la Guinée sur le marché de la bauxite et de l’aluminium. Répondant à l'appel de la création d'une" communauté de destin partagé", le Consortium participe activement à l'initiative chinoise "Belt and Road" et s'efforce de positionner le réseau ferroviaire guinéen comme un hub de transport dans les nouvelles voies des échanges commerciaux internationaux.

À propos du Consortium SMB-Winning

Fondé en 2014, le Consortium SMB-Winning regroupe trois partenaires mondiaux dans les domaines de l’extraction, de la production et du transport de bauxite : le singapourien Winning Shipping Ltd, armateur asiatique de premier plan ; UMS, une société de transport et de logistique présente en Guinée depuis plus de 20 ans ; Shandong Weiqiao, une société chinoise leader dans la production d’aluminium, forte de 160 000 employés et d’un chiffre d’affaires annuel de 45 milliards de dollars US. L’État de Guinée, partenaire et membre du consortium, est actionnaire à hauteur de 10%.

Depuis sa création, SMB-Winning a investi plus de 1 milliard de dollars US dans ses activités extractives dans la région de Boké. Le consortium, qui emploie directement plus de 9000 personnes a également construit et gère deux terminaux fluviaux.

Pour plus d’informations, visitez smb-guinee.com

Créé le Mercredi 25 septembre 2019 à 19:11

TAGS